Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

A+     A-

La gouvernance de l’eau, un choix pertinent pour la sécurité d’approvisionnement des villes africaines

A+     A-
25.03.2021Monsieur Abdelkader AMARA, Ministre de l'Équipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau a souligné, le mercredi 24 mars 2021, lors de la session de haut-niveau sur la gouvernance de l’eau dans les villes africaines, organisée par visioconférence à l’initiative de l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), que la gouvernance de l’eau est un choix pertinent à même d'assurer la sécurité d’approvisionnement des villes africaines en cette matière précieuse.
​​

M. AMARA a indiqué que le Royaume du Maroc s’est engagé depuis des décennies dans la voie de la mobilisation de ses ressources en eau, à travers une démarche de planification anticipative et de gestion intégrée de ses ressources hydriques.

M. le Ministre a souligné qu’en parallèle au développement de son patrimoine d’infrastructure hydraulique, notamment les barrages réservoirs, le Maroc a bâti un modèle de gouvernance de l’eau basé sur un cadre réglementaire étoffé et une organisation institutionnelle constitué d’une multitude d’intervenants, mettant en avant la gestion intégrée, décentralisée et participative du Maroc en matière de ressources en eau, qui émane d’un soubassement législatif précis.

M. AMARA n’a pas manqué de rappeler la mise en place du programme national pour l'approvisionnement en eau potable et l'irrigation (PNAEPI) 2020-2027, signé devant Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu le Glorifie, indiquant que ce programme constitue une véritable feuille de route à même de sécuriser l’approvisionnement en eau potable des villes et villages et renforcer leur résilience face au changement climatique.

L’expérience marocaine, riche en enseignements et qui s’étend sur plusieurs décennies, montre que la sécurité hydrique est la responsabilité d’une multitude d’intervenants centraux, régionaux et locaux.

Par ailleurs, M. AMARA a salué le Conseil mondial de l’eau pour son soutien et ses efforts louables pour faire de la cérémonie de remise du Grand Prix Mondial Hassan II de l’eau, un des moments forts des Forums mondiaux de l’Eau, rappelant que ce prix rend hommage à Feu Sa Majesté Hassan II, qui avait fait de la sécurité hydrique une cause nationale et a œuvré pour qu’elle soit internationale.

Cette session de haut-niveau a connu la participation d’une panoplie de personnalités œuvrant dans le domaine de l’eau, ainsi que de plusieurs maires de villes africaines et marocaines.