Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

A+     A-

Visite de Monsieur le Ministre dans la Région de Souss–Massa: Lancement des travaux d’aménagement du projet de la Zone Logistique au sud d’Ait-Melloul

A+     A-
25.05.2021Monsieur Abdelkader AMARA, Ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, poursuit, le mardi 25 mai 2021, sa visite de terrain dans la Région de Souss - Massa.
​​

Lors de cette visite, Monsieur AMARA avec Monsieur Aziz AKHANNOUCH, Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, ont donné le coup d’envoi aux travaux du projet d’aménagement de la Zone Logistique au sud d’Ait-Melloul, sis à la commune territoriale de Lqliaa, Préfecture d’Inezegane Ait-Melloul. Ont également pris part à cette cérémonie Monsieur Ahmed HAJJI, Wali de la Région de Souss-Massa, Gouverneur de la Préfecture d’Agadir-Ida Outanane, Monsieur Brahim HAFIDI, Président du Conseil Régional de Souss-Massa, Monsieur Ismail ABOULHOKOUK, Gouverneur de la Préfecture d’Inezegane Ait-Melloul, ainsi que d’autres personnalités et hauts responsables du Ministère.

A cette occasion, des présentations de la stratégie de développement de la compétitivité logistique du Maroc, du schéma régional des zones logistiques de la Région Souss-Massa et de la première tranche de la zone logistique au sud d’Ait-Melloul, ont été faites par Monsieur le Directeur Général de l’Agence Marocaine du Développement de la Logistique.

Il est à noter que le schéma logistique régional de développement des zones logistiques prévoit, pour la Région Souss-Massa, le développement de deux zones logistiques d’une superficie totale de 242 Ha au sud d’Ait-Melloul et à Tagadirt. La première tranche « zone logistique au sud d’Ait-Melloul » s’étendra sur une superficie globale de 172 ha et sera dotée d’un ensemble de composantes logistiques de haut standing.

Le développement de cette première tranche a fait l’objet d’une convention spécifique définissant les engagements de ses différents signataires. L’investissement global nécessaire pour le développement du projet est estimé à 350 Millions de Dirhams et sa réalisation s’étalera sur 18 mois. Ce projet permettra d’atteindre un ensemble d’objectifs et d’impacts dont notamment le gain en compétitivité des entreprises et le renforcement de la vocation de Souss-Massa comme plateforme d’échanges notamment vers le marché national, et au-delà vers les marchés africains.

En présence de M. le Wali de la Région de Souss-Massa, Gouverneur de la Préfecture d’Agadir-Ida Outanane, de M. le Président du Conseil Régional et de M. le Gouverneur de la Province de Chtouka Ait Baha, l’état d’avancement des travaux de renforcement d’une section de la RN1 du PK890 sur une longueur de 22 km a été présenté à M. le Ministre, après quoi, une visite a été effectuée à ce chantier.

Un autre chantier routier structurant de la région a fait l’objet d’une présentation à M. le Ministre, en présence de M. le Wali et M. le Président du Conseil Régional : Il s’agit de la construction de la voie de contournement Nord Est d’Agadir (Sections 1 et 2).

Après la visite de ce dernier chantier, Monsieur Amara s’est enquis de l’état d’avancement des travaux de construction du terminal polyvalent du port d’Agadir dont également une présentation lui a été faite par Madame la Directrice Générale de l’Agence Nationale des Ports(ANP).

Les objectifs assignés à ce projet consistent en l’augmentation de la capacité du Port d’Agadir pour : (i) réduire les perturbations d’exploitation engendrées par l’accostage des navires croisiéristes et militaires, (ii) anticiper les besoins futurs du port en termes d’infrastructures d’accostage pour accompagner le développement industriel de la région Souss-Massa et des régions du Sud.

Avec un coût global de 403 Millions de DH, les travaux réalisés par les services de l’Agence Nationale des Ports ont porté sur la construction d’un quai en caissons de 366 mètres linéaires et d’un tirant d’eau de 15.5 m/Zh, équipé par les superstructures nécessaires, et d’un terre-plein de 5.3 ha.

Aussi, des travaux de dragage et de déroctage sont en cours de réalisation pour la mise aux normes du cercle d’évitage du port de commerce pour un coût global de 56.5 MDH.

Il est à signaler que le port d’Agadir a réalisé, au titre de l’année 2020, un trafic commercial dépassant pour la première fois les 6 millions de tonnes et un trafic des produits de la pêche d’environ 87 milles de tonnes, en hausse par rapport à 2019 respectivement de 18% et de 36%.

Lors de la visite de ce chantier, Monsieur le Ministre a été accompagné par M. le Wali de la Région de Souss-Massa, Gouverneur de la Préfecture d’Agadir-Ida Outanane et de M. le Président du Conseil Régional de Souss-Massa.