Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

A+     A-

Etat d’avancement des chantiers des grands barrages au centre d’une réunion présidée par M. AMARA

A+     A-
09.07.2021Monsieur Abdelkader AMARA, Ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique, et de l’Eau a présidé, le mercredi 7 juillet 2021, une réunion consacrée à l’examen de l’état d’avancement des chantiers des grands barrages au Royaume.

Monsieur le Ministre a fait le suivi auprès des responsables, de l’état d’avancement des travaux des barrages suivants qui ont enregistré, à ce jour, les taux de réalisation suivants : El Kharroub, dans la Province de Larache, 97% ; Toudgha dans la Province de Tingir, 92% ; Tidas dans la Province de Khemisset, 91 % ; Agdz dans la Province de Zagora, 85% ; Midas dans la Région de Sefrou, 72 % ; Ghiss dans la Province d'Al Hoceima, 49 % ; Fask dans la Province de Guelmim, 46% ; Sakia El Hamra dans la Région de Laâyoune, 45% ; Targa ou Madi dans la Province de Guercif, 30%.

Monsieur le Ministre s’est également enquis auprès des responsables concernés de l’état d'avancement des travaux des barrages nouvellement lancés, qui comprennent les cinq grands barrages, dont les appels d'offres ont été lancés au titre de l’année 2020, avec un coût total estimé à environ 12,8 Milliards de dirhams, et ce comme suit :

- Barrage Sidi Abbou dans la Province de Taounate, 5% ;

- Barrage Ait Ziyad dans la Province d'Al Haouz, 2% ;

- Barrage Boulaouane dans la Province de Chichaoua, 2% ;

- Barrage Bani Aziman dans la Province de Driouch, 5% ;

- Surélévation du barrage Mokhtar Soussi dans la Province de Taroudant, 1% ;

- Surélévation du barrage Mohammed V, dans les Régions de Taourirt et Nador, 1% ;

- Les travaux du barrage de Kediat El Barna dans la Province de Sidi Kacem et du barrage Ratba dans la Région de Taounate sont en cours de lancement.

La réunion a également porté sur l'examen de l’état d'avancement de la préparation des appels d'offres pour les cinq grands barrages programmés pour l'année 2021, et cela concerne :

- Un Barrage sur Oued Lakhdar dans la Province d'Azilal, avec une retenue estimée à 150 millions m3;

- Le Barrage de Tghzirt dans la Province de Beni Mellal, avec une retenue estimée à 85 millions m3;

- Le Barrage Khanke Karo dans la Province de Figuig, dont l’estimation de retenue est d'environ 1 milliard d m3;

- Le Barrage de Tamri dans la Préfecture d'Agadir Ida-Outanane, avec une retenue estimée à 300 millions m3;

- La surélévation du barrage d'Imfout dans la Province de Settat pour augmenter sa retenue.

La réunion a également examiné les données techniques détaillées relatives aux cinq grands barrages qui seront programmés pour l'année 2022, qui devraient avoir une capacité totale de 1510 millions m3 et un coût estimé à environ 8,5 Milliards de dirhams, il s’agit, notamment, de : Beni Mansour dans les Provinces de Tétouan et de Chefchaouen ; Dar Mimoun dans la Province de Chefchaouen ; Bouhamed dans la Province de Chefchaouen ; Ribate El Kheir au niveau de la Province de Sefrou et Tadighoust dans la Province d'Errachidia.

A l'issue de cette réunion, Monsieur le Ministre a souligné la nécessité d’une mobilisation et d’une implication de tous les responsables pour faire réussir ces grands projets essentiels à la sécurité hydrique du Royaume.

​​