Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

A+     A-

Le Ministre Nizar Baraka présente la success-story du Maroc en matière de gestion des bassins hydrauliques

A+     A-
25.03.2022Monsieur Nizar Baraka, Ministre de l’Equipement et de l’Eau et Président du Réseau International des Organismes de Bassins (RIOB), a prononcé, ce jeudi, un discours lors de la cérémonie d’ouverture officielle du segment politique de haut niveau dédié au bassin, organisée dans le cadre de la 9ème édition du Forum Mondial de l’Eau qui se tient à Dakar, au Sénégal, jusqu’au 26 mars.

Monsieur Baraka a indiqué que le bassin hydraulique constitue l’espace naturel le mieux adapté pour appréhender et résoudre les problèmes de gestion des ressources en eau, et pour réaliser une solidarité régionale effective. « Dans ce sens, le Maroc ne cesse de poursuivre ses efforts pour la mise en place de la gestion décentralisée de l’eau par bassin, en vue d'assurer les conditions d'une utilisation bénéfique de cette ressource vitale répondant aux aspirations du développement au niveau national, régional et local », a-t-il souligné.

Parmi les efforts entrepris par le Royaume, Monsieur le Ministre a cité la création des Agences de Bassins Hydrauliques il y a plus d’une vingtaine d’années, qui témoigne d'une politique volontariste de décentralisation. En effet, a-t-il expliqué, « ces établissements veillent au développement, à la gestion et à la protection des ressources en eau et du domaine public hydraulique dans le cadre des dispositions règlementaires, organisationnelles et économiques instituées par les textes législatifs et règlementaires en vigueur ».

Le Ministre de l’Equipement et de l’Eau a aussi ajouté que la promulgation de la nouvelle loi 36-15 a renforcé davantage le rôle de ces Agences ainsi que la gestion décentralisée et concertée de l’eau, et ce, à travers la mise en place des instruments de participation des usagers à la gestion avec la création, notamment, des Conseils de Bassins Hydrauliques et des comités provinciaux et préfectoraux de l’eau.

Par ailleurs, Monsieur Baraka a rappelé que cette journée revêt une grande importance car elle permettra de mettre à l’honneur la gestion par bassin et lui accorder toute l’attention qu’elle mérite. « En effet, les organismes de bassin sont des plateformes multi-acteurs et des lieux de dialogue et d’échange entre les usagers et les acteurs de l’eau, institutionnels et privés, permettant de résoudre les problèmes concrets de gestion des ressources en eau, au bénéfice des populations », a-t-il insisté.

Le Ministre a conclu son intervention en exprimant sa conviction que les échanges et les débats de cette journée permettront de dégager les opportunités à saisir pour renforcer davantage la planification et la gestion entre usages à l’échelle des bassins et enrichir « le Plan d’action de Dakar pour les bassins » qui sera adopté ce jour.