Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

A+     A-

Assemblée Générale Ordinaire du LPEE

A+     A-
28.06.2022Monsieur NIZAR BARAKA, Ministre de l’Equipement et de l’Eau, a présidé l’Assemblée Générale Ordinaire des actionnaires du LABORATOIRE PUBLIC D’ESSAIS ET D’ETUDES qui s’est tenue le 27 juin 2022, au siège du Ministère à Rabat.

Pour rappel, les actionnaires ont été convoqués à l’effet de délibérer sur l’ordre du jour suivant :

1- Présentation du rapport de gestion du Conseil d’Administration au titre de l’exercice 2021;

2- Lecture du rapport général du Commissaire aux Comptes concernant le même exercice;

3- Lecture du rapport spécial du Commissaire aux Comptes sur les conventions réglementées visées aux articles 56 et suivants de la Loi 17-95 relative aux sociétés anonymes, telle que modifiée et complétée;

4- Approbation des comptes de l’exercice 2021;

5- Quitus aux Administrateurs et au Commissaire aux Comptes;

6- Affectation du résultat de l’exercice 2021;

7- Nomination des Administrateurs;

8- Ratification du transfert des actions;

9- Pouvoirs pour accomplissement des formalités légales;

10- Questions diverses.

Après lecture du rapport de gestion du Conseil d’Administration au titre de l’exercice 2021 et des rapports du Commissaire aux Comptes, l’Assemblée Générale Ordinaire a approuvé les comptes de l’exercice clos au 31 décembre 2021, tels qu’ils lui ont été présentés.

L’Assemblée Générale Ordinaire a également décidé d’affecter le bénéfice net de l’exercice en report à nouveau.

Par ailleurs, cette Assemblée Générale Ordinaire a été suivie par une réunion du Conseil d’Administration consacrée notamment à l’activité du LPEE au 31/05/2022 et au bilan de la gouvernance sur la période 2012-2021. Il a aussi approuvé les changements opérés au niveau de l’organigramme du LPEE.

A cette occasion, la Conseil a félicité le LPEE pour les efforts consentis et les résultats réalisés, et ce malgré un contexte particulièrement difficile et demande au LPEE d’être plus vigilant et d’anticiper les difficultés dues à la crise actuelle qui commencent à apparaître en vue d’en atténuer les impacts à la fin de l’exercice.