Desserte NORD
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
  • Rejoignez-nous :
  • Carte

     

    Aménagement  du Tronçon de la Desserte Nord reliant la RR322 A la Zone Logistique de Zenata​

    Objectifs:

    1.  - Organiser et fluidifier la circulation du trafic des camions poids lourds (Conteneurs) entre la zone logistique et le port de Casablanca en aménageant les routes d’accès à ces destinations

    2.  - Pallier à la saturation que connaissent les accès actuels du port de Casablanca;

      - Soulager les principales voiries mitoyennes, notamment le boulevard Moulay Slimane, et y améliorer les conditions de circulation, en détournant le trafic généré par le port qui emprunte, à l’heure actuelle, cette artère​ 

    projet5.JPG 

    Consistance:

    Construction section terrestre 2X2 voies de longueur 17,5 km sur RR 322 + RP 3000 + RN 9 y compris 4 échangeurs aux intersections

    Montant des Travaux: 610  MDHS

     

    Travaux achevés: 15,5%,   

     

    Opérations programmées en 2019 : 11,4%​

     

     

    projet6.JPG

    projet7.JPG

    projet8.JPG

    Le projet de dédoublement de la RP 3000 entre Casablanca (Bernoussi) et Mohammadia (RN9) est un projet qui s’inscrit dans le cadre de la convention relative à la construction d’une desserte nord reliant le port de Casablanca à la nouvelle zone logistique de Zenata.

    Ce tronçon de 5 km de longueur (continuité du boulevard Chefchaouni), avec le nouveau profil de 2x2 voies, constitue, avec ses extensions en sites propres, l’une des composantes de cette grande et importante desserte nord.

    L’importance de cet axe et donc de toute la desserte réside, outre le réaménagement de l’accès maritime principal au nord de Casablanca, en l’édification d’une voie pour PL qui permettra de : 

      • Décongestionner le trafic PL sortant du port de Casablanca ;
      • Diminuer la pollution au niveau de Casablanca ;
      • Restructurer la zone traversée par la RP 3000 et la préparer pour l’édification de l’éco-cité de Zenata ;
      • Permettre la connexion du port avec la nouvelle zone logistique de zenata.​

     

    Ce projet, qui coutera environ 65 Mdhs, est entièrement financé par le conseil régional de Casablanca-Settat. Son étude a été financée par le METLE qui assure aussi la Maîtrise d’ouvrage déléguée.

    La réalisation de ce tronçon entame sa phase finale et l’avancement des travaux atteint les 85%.

    projet9.JPG


    projet10.JPG

    projet11.JPG




     

    • LES SECTEURS