Fiche synthétique Port
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
  • Rejoignez-nous :
  • Carte
     

     Port de TanTan

    Port de TanTan
      Port Tantan.jpg
     

    Historique :

    Le port de Tan Tan a été réalisé entre 1977 et 1982 dans le cadre du programme de développement  économique  des  provinces  du  Sud  du  Royaume.  Compte  tenu  des richesses halieutiques de la région, l’implantation de ce port visait la fixation de la flottille de pêche et la création d’industries annexes pour la conservation, la transformation du poisson et donc la création d’emplois pour la population locale.

    Le port a connu deux extensions : la première en 1988 pour permettre la réception des bateaux de pêche hauturière et les cargos destinés à l’export des produits de la pêche, et la deuxième en 1999 destinée à augmenter la capacité du port et à améliorer les
    conditions d’accès.

    Le port de Tan Tan a occupé jusqu’au 1996, le premier rang en capture de poisson atteignant 300.000 T/an, avant de céder sa place au port de Laâyoune puis à celui de Dakhla.

    Connectivité :

    Le port est situé à 25 km au Sud de la ville de Tan Tan, et à 330 km au sud de la ville d’Agadir. Il est desservi par la route nationale 1 reliant Agadir à Laâyoune.

    Hinterland économique :

    L’hinterland du port de Tan Tan est orienté essentiellement vers la mer. En effet, avec sa situation dans l’une des zones les plus poissonneuses du Maroc, il consiste en un point  de  débarquement  des  produits  de  la  pêche  et  leur  valorisation  à  travers  une zone industrielle adossée au port (fabriques de glace, entrepôts frigorifiques, usines de  transformation  et  traitement  de  poissons...),  en  plus  d’unités  de  distribution  des hydrocarbures pour les besoins des unités de pêche.
    Néanmoins, le port de Tan Tan approvisionne son hinterland proche et l’industrie de la pêche en hydrocarbures : le gasoil et le super sans plomb pour la zone sud, le gazoil pêche, le gaz pour l’unité Nord Sud Gaz, ainsi que le fuel pour la nouvelle centrale thermique dans la zone extra-portuaire, mis en service depuis 2009.

    Infrastructures existantes :

    Le port de Tan Tan est doté des infrastructures suivantes :
    • Des ouvrages de protection : une digue principale de 1.050 ml, une digue transversale de 150 ml, un épi d’arrêt de sable de 700 ml et un tenon de 350 ml ;
    • Des terre-pleins d’une superficie totale de 78,5 ha et dont le taux d’occupation est à moins de 65% ;
    • Un plan d’eau de 27 ha ;
    • Un linéaire de quais de 1.222 ml dont 572 ml fondés à -6,5 m/zh, 350 ml fondé à -6 m/zh et 300 ml fondé à -4 m/zh.

    Capacité du port :

    Le  port  avec  un  trafic  annuel  moyen  de  82.000  de  tonnes,  est  utilisé  à  36%  de  sa capacité opérationnelle (225.000 tonnes/an). Le quai de commerce dédié au cabotage et à l’export de la farine de poissons offre des réserves en capacité

     
    • LES SECTEURS