Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

Région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma

A+     A-

Monsieur Abdelkader AMARA s’enquiert de projets structurants dans la Province de Larache

A+     A-
29.06.2018Monsieur Abdelkader AMARA, Ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, a effectué, en présence de Monsieur Mustapha ENNOUHI, Gouverneur de la Province de Larache, le Vendredi 29 Juin 2018, une visite de terrain dans la Province de Larache afin de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de différents projets routiers et du barrage Dar Khroufa.

A cette occasion, une présentation a été faite à M. le Ministre sur l’état d’avancement de réhabilitation des routes endommagées par les travaux de construction du barrage. Ces projets routiers s’inscrivent dans le cadre d’une convention de partenariat entre le Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, le Secrétariat d’Etat chargée de l’Eau et l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Loukkos, pour un coût global de 65 MDH, à savoir :

- L’élargissement et le renforcement de la RP 4702 reliant Ayacha et Bni Arouss sur environ 15 km, pour un montant d’environ 26 MDHs ;

- Le renforcement de la RP 4402 entre Bni Guerfett et Ayacha sur environ 20 km, pour un montant d’environ 21 MDHs ;

- L’élargissement et le renforcement de la RP 4402 entre Larache et Bni Guerfett sur environ 25 km, pour un montant d’environ 18 MDHs.

La présentation a également concerné la déviation de la route provinciale 4403 et de la route non classée entre Chefraouch et Dar Berratia sur environ 13 km, pour un coût de 45 MDHs, submergées par la retenue du barrage Dar Khroufa, ainsi qu’un ouvrage d’art sur Oued El Makhazine d’une longueur de 340 m pour un coût de 60 MDHs et d’autres projets structurants.

Par ailleurs, sur le site de construction du barrage Dar Khroufa, une présentation a été faite à M. le Ministre sur l’état d’avancement des travaux. Ce projet a pour objectif l’irrigation du périmètre de Rissan-Souaken sur une superficie de 21000 ha pour une dotation annuelle de 130 Mm3, l’approvisionnement en eau potable de 16 Communes Rurales à l’aval pour une dotation annuelle de 10 Mm3 et la protection contre les inondations de la plaine du Loukkos. Le coût global du ce projet est d’environ 1308 MDHs.

​​