Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

Région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma

A+     A-

Visite de Monsieur Abdelkader AMARA dans la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

A+     A-
02.03.2021Monsieur Abdelkader AMARA, Ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, a effectué, le lundi 1er mars 2021 dans la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, une visite de terrain à deux grands barrages, qui entrent dans le cadre du Programme National pour l’Approvisionnement en Eau Potable et l’Irrigation (PNAEPI) 20-27, « Dar Khrofa » et « Kharroub ». A cette occasion, le Ministre s’est enquis de l’ensemble des aménagements hydrauliques ainsi que de l’état d’avancement des projets phares en infrastructures routières de la Région.
​​

Cette visite s’est déroulée en présence de Messieurs le Gouverneur de la Province de Larache, le Directeur Général de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable, le Directeur Général de l’Eau, le Directeur des Aménagements Hydrauliques, le Directeur des Etudes, du Développement et de la Recherche Routière ainsi que d’autres responsables du Ministère.

Lors de cette visite, Monsieur AMARA s’est enquis de la situation des aménagements hydrauliques existants et programmés dans la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Cette région comprend 14 grands barrages d’une capacité globale de 2017 Mm3, permettant l’alimentation en eau potable ainsi que l’irrigation des périmètres agricoles de la Région.

Par la suite, une présentation a été faite à Monsieur le Ministre sur le barrage Dar Khrofa, sur oued El Makhazine. D’une capacité de stockage de 480 Mm3, le barrage permettra l’irrigation du périmètre Rissana-Souaken sur une superficie de 21000 ha et l’approvisionnement en eau potable des communes de la Région. Ce projet a été réalisé pour un coût de 1,5 milliards de Dhs, sur une période de 88 mois. Le taux de remplissage actuel de ce barrage mis en eau en mars 2018, est de 52%.

Une deuxième présentation sur l’interconnexion du barrage Dar Khrofa au système d’alimentation en eau potable de la ville de Tanger a été faite au Ministre. Cette interconnexion, dont l’exploitation a démarré en février 2021, a nécessité une enveloppe de 187 millions de Dhs.

Il a été également présenté au Ministre les projets des déviations et de rétablissement des routes affectées par les retenues des barrages Dar Khrofa et Kharroub, à savoir : les routes provinciales RP4403, RP4702, RP 4402, ainsi que le projet de construction d’une route non classée entre les douars Dar Bratia et Chefraouch sur un linéaire total de 76 Km, pour un coût global de 335 millions de Dh

Par ailleurs, les principaux projets réalisés ou en cours de réalisation dans la Province de Larache au cours de la période 2017-2021 ont été présentés. Il s’agit d’un linéaire d’environ 168 km d’infrastructures routières, pour un coût de 540 millions de Dhs, qui ont été réalisés dans la Province. Aussi, environ 102 km de routes sont en cours de réalisation pour un coût de 238 millions de Dhs.

Une présentation sur le futur projet du complexe hydraulique Béni Mansour a été donnée par la suite. Faisant partie du Programme National pour l’Approvisionnement en Eau Potable et l’Irrigation 20-27, ce complexe Hydraulique est constitué de trois barrages : Béni Mansour, Dar Mimoun et Bouhmed d’une capacité totale de stockage de 1350 Mm3 ainsi que des ouvrages de transfert d’eau vers l’Est. Il a pour objectif l’alimentation en eau potable des zones méditerranéenne et orientale, ainsi que le renforcement de l’irrigation du bassin du bas Moulouya.

Par la suite, la présentation et la visite du barrage Kharroub ont été réalisées. Ledit barrage sur oued Kharroub, dont la capacité de stockage est de 185 Mm3, permettra de renforcer l’alimentation en eau potable du Grand Tanger ainsi que la protection des périmètres en aval contre les inondations. Ce barrage a été réalisé pour un coût de 1.6 milliards de Dhs et mis en eau en novembre 2020. Son taux de remplissage actuel est de 24%.

Par la même occasion, les projets phares de la Région en infrastructures routières ont été présentés au Ministre. Il s’agit d’un investissement global de 9 milliards de Dhs, qui comprend entre autres : le programme Tanger Métropole pour un coût de 325 MDhs, la voie express Tétouan-Chefchaouen pour un coût de 973 MDhs, le Programme Al Hoceima Manarat Al Moutawassit pour un coût de 714 MDhs, ainsi que la voie express Larache-Ksar Lakbir pour un coût de 283 MDhs.