Grands projets routiers au sein de la région
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
  • Rejoignez-nous :
  • Carte

    Les grands projets routiers au sein de la région :

    1. Routes rurales (PNRR1, PNRR2) :

    Le développement rural, représente l’un des objectifs de la politique de proximité préconisée par la Gouvernement marocain et constitue un enjeu réel pour le développement globale du Royaume. Il nécessite une forte participation de tous les intervenants pour plusieurs considérations se rapportant notamment :

    • A l’aménagement équilibré du territoire
    • Au renforcement de la solidarité nationale à travers la réduction des disparités régionale ; 
    • L’amélioration des conditions socio-économiques de la population par la promotion de l’emploi, la lutte contre la pauvreté et la préservation des ressources naturelles du pays.
    Dans ce cadre, les infrastructures de base, en particulier celles relatives aux routes de désenclavement, jouent un rôle dans la stratégie de développement social et économique du monde rural. En effet, les routes rurales facilitent en effet, l’accessibilité de la population rurale aux services sociaux de base, garantit les échanges économiques et valorisent les ressources locales. Afin de réaliser cette stratégie le gouvernement a mis en place des programmes de développement ruraux et les moyens nécessaires pour activer la réalisation des équipements de base, en vue de répondre aux besoins urgents de désenclavement dans des délais raisonnables. Conscient de l’importance structurelle des infrastructures de base dans l’amélioration des conditions de vie des populations rurales, le METL a lancé depuis 1995 une politique volontariste de construction de routes rurales dans le cadre d’un programme ambitieux nommé « Programme National des Routes Rurales « (PNRR1). Le Ministère a ensuite lancé à partir de 2005, le deuxième Programme National des Routes Rurales (PNRR2) qui constitue une suite logique et une continuité du PNRR1. Les opérations de ces programmes ont été arrêtées en concertation avec les élus et les autorités locales. Cette approche participative a été retenue dans l’élaboration de ces programmes, pour répondre réellement aux besoins des populations concernées en termes de projets à réaliser et des priorités hiérarchisés dans le temps. Le financement de ces programmes a été mobilisé par le Ministère de l’Equipement, du Transport et de la logistique et les collectivités locales (Conseils régionaux, conseils provinciaux et communes rurales) dans le cadre de partenariat.

    Premier Programme Nationale des Routes Rurales (PNRR1)  1995 - 2005: 11 200 km à l’échelle nationale, 490 km dans la région (soit 4,4%). 

    Dans le cadre de ce programme, la région Tanger – Tétouan a bénéficié de 490 km pour un montant de 485 MDHS répartie comme suit :

    Province/ Préfecture

    Construction  (Km)

    Aménagement  (Km)

    Total  (Km)

    Coût      (Mdh)

    Tanger

    57

    31

    88

    60

    Tétouan

    64

    -

    64

    80

    Larache

    150

    40

    190

    165

    Chefchaouen

    148

    -

    148

    180

    Total régional

    419

    71

    490

    485

    Total national

    5 750

    5 450

    11 200

    7300

    Deuxième Programme National des Routes Rurales (PNRR2)  2005 - 2013: 15 500 km à l’échelle nationale, 1 200 km dans la région Tanger-Tétouan (soit 7,75%).

    Dans le cadre de ce programme, la région Tanger - Tétouan a bénéficié de 1200 km pour un montant de 2 420 MDHS réparti comme suit :

    Province/ Préfecture

    Longueur  (Km)

    Coût (Mdh)

    Taux De Desserte  2005

    Taux De Desserte   2013

    Tanger- Assilah

    68

    98

    56

    75

    Fahs Anjra

    80

    140

    52

    70

    Mdiq - F​nideq

    20

    25

    30

    73

    Tétouan

    215

    649

    30

    73

    Larache

    200

    353

    46

    72

    Chefchaouen

    340

    790

    24

    60

    Ouezzane

    275

    363

    43

    65

    Total régional

    1 198

    2 418

    36

    67

    Total national

    15 500

    15 000

    54

    80

    Troisième Programme des Routes Rurales (3PRR) :

    Au niveau de la Région Tanger - Tétouan, l’inventaire des pistes rurales est récapitulé dans le tableau ci-dessous. 

    PROVINCE/   PREFECTURE

    Opérations

    Longueur

    Population à desservir

    Nombre

    %

    Nombre

    %

    Tanger- Assilah

    47

    11%

    199

    6%

    30 095

    Fahs Anjra

    30

    7%

    126.9

    4%

    25 322

    Mdiq - Fnideq

    7

    2%

    52.5

    2%

    12 278

    Tétouan

    70

    17%

    613.8

    19%

    125 474

    Larache

    65

    16%

    424.5

    13%

    81 235

    Chefchaouen

    133

    32%

    1415.5

    43%

    255 836

    Ouezzane

    65

    16%

    441.3

    13%

    165 146

    Total régional

    417

    100%

    3273.5

    100%

    695 386

    Ce recensement s’est basé sur les éléments suivants :

    • Doléances de la population rurale et sur les pistes à caractère agricole et celles situées en terrain montagneux;
    • Plans communaux de développement des collectivités locales;
    • Etude de proximité pour l’amélioration des conditions du transport dans le monde rural;
    • Carte de pauvreté du Maroc.

    2. Voies express :

    Le programme des voies express (routes à double chaussée) complètent les réseaux autoroutiers et constituent l’un des projets structurants à forte valeur ajoutée économique et sociale. Son objectif est de :

    • Constituer une trame d’infrastructures relais entre le réseau autoroutier et le reste du réseau routier ; 
    • Accompagner l’essor de développement économique des régions ; 
    • Adapter le réseau à la progression du trafic et participer à l’aménagement de l’espace ; 
    • Réduire les temps de parcours et améliorer les niveaux de service et de la sécurité routière.

    Pour accélérer le rythme de réalisation de ce programme, son montage financier a été axé sur le partenariat entre le Ministère de l’Equipement, du Transport et de la logistique et d’autres partenaires (différents Ministères, Collectivités Locales, Agences Nationales, Fond Nationaux, etc.). Ce programme est initié depuis les années 90. Actuellement, plusieurs voies express sont en service notamment les liaisons Tanger-Tétouan, Tétouan-Fnideq, Fnideq-Tanger Med, Tanger-Ksar Sghir et d’autres programmées comme la voie express Larache-Ksar Kbir (27 Km).

    3. Rocade Méditerranéenne :

    D’une longueur de 507 Km et mise en service sur tout son linéaire en 2012, la rocade méditerranéenne constitue un axe structurant à fort impact sur le développement économique et social du nord du Maroc. Elle relie les villes de Tanger et Saidia (région de l’oriental) en réduisant le temps de trajet de 11 à 7 heures. La rocade se compose de plusieurs tronçons, dont : Tanger-Ksar Sghir (30km), Ksar Sghir-Fnideq qui traverse les communes de Ksar Al Majaz, Taghramt (30km), Fnideq-Tétouan (28Km) et Tétouan-Jebha (120Km). Les retombées de cette recode sont d’ordre social et économique, notamment elle permet de : 

    • Améliorer les conditions de vie d'environ 3 millions d'habitants ; 
    • Relier 3 régions, 9 provinces et préfectures et 8 villes ; 
    • Desservir plus de 200 km de plages ; 
    • Générer 80 000 places hôtelières ; 
    • Créer 50 000 emplois directs et près de 200 000 emplois indirects ;
    •  Desservir 4 ports et 7 Sites touristiques.
    • LES SECTEURS