Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Ressources Humaines

A+     A-

M. Rabbah souligne à Rabat la contribution de l’ingénieur marocain à la réussite des stratégies sectorielles

A+     A-
30.05.2014​Rabat, 29 mai 2014 (MAP) - L’ingénieur marocain, toutes spécialités confondues, a contribué à la réussite des différentes stratégies sectorielles et à l’amélioration de la compétitivité nationale, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre de l’équipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah. "Il est essentiel de faire le point sur cette contribution et examiner les moyens de la développer et d’évaluer les expériences successives dans le cadre d’un partenariat constructif", a-t-il dit dans une allocution lue en son nom à l’ouverture du premier séminaire sur le "Rôle et apport de l’ingénieur dans les grands projets structurants et les stratégies sectorielles", organisé par le ministère et l’Union nationale des ingénieurs marocains (UNIM).

​Selon lui, le développement économique et social du Maroc est tributaire de choix stratégiques, de plans et de programmes mais également de l’efficacité de la réalisation, du suivi et de l’évaluation, une tâche qui relève du ressort des ingénieurs. La formation en ingénierie constitue un axe essentiel pour garantir la réalisation d’infrastructures de qualité, a souligné le ministre, appelant les professionnels et le secteur public à la mise en place d’un plan directeur de la formation visant à répondre aux besoins de ce secteur.

Le développement des sciences et de l’ingénierie est la base de tout développement dans chaque pays sur tous les plans, a-t-il fait remarquer. Et d’ajouter que le Maroc a créé depuis l’indépendance des écoles d’ingénieurs dans les différentes spécialités qui ont formé des générations d’ingénieurs marocains ayant un rôle primordial dans l’édification de l’économie nationale. Il a mis l’accent sur l’importance du secteur de l’ingénierie en matière de promotion du développement économique et social ainsi que le rôle primordial que joue l’ingénieur en matière de planification, d’analyse et de gestion dans plusieurs secteurs. Pour sa part, Mme Badiaa Aarab, présidente de l’UNIM, a relevé que ce premier séminaire s’inscrit dans le cadre d’une série de conférences tenues en préparation des Premières Assises nationales sur l’ingénierie.

Ces Assises visent notamment à faire le point sur la situation de l’ingénierie au Maroc et à examiner les moyens susceptibles de renforcer son rôle dans le développement national, a-t-elle dit. Le programme de cette journée s’articule autour de plusieurs axes notamment le rôle et la contribution de l’ingénieur dans la construction de barrages et la politique de l’eau, les grands projets structurants et l’entreprise du BTP, entre autres. ​