Actualites
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Infrastructures routières

A+     A-

Tenue de la 11ème édition du Forum Africain des Infrastructures 2018

A+     A-
19.11.2018​La cérémonie d’ouverture des travaux de la 11ème édition du Forum Africain des Infrastructures (FAI 2018), a été tenue jeudi 15 novembre 2018 à Marrakech, sous l’égide du Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, sous le thème « l’Afrique en quête d’un saut infrastructurel ».

​M.  Lahcen Daoudi, Ministre Délégué chargé des Affaires Générales et de la Gouvernance, a présidé cette cérémonie d’ouverture en affirmant que la révision de la loi sur les Partenariats public-privé (PPP) vise à impliquer davantage le secteur privé pour financer l'investissement dans les infrastructures.

"L'implication du secteur privé dans le développement des infrastructures est de nature à permettre aux autorités publiques de se consacrer davantage au social conformément aux Orientations Royales", a-t-il ajouté lors d'une session sous le thème "Regards croisés sur les modèles économiques liés au développement des infrastructures".

Le Ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné, a relevé pour sa part, que le Maroc a accompli d'importants progrès dans le domaine des infrastructures, notant que le Maroc constitue un modèle dans ce domaine, dont les autres pays africains doivent s'inspirer.

Le responsable ivoirien a évoqué, le lancement du Train à Grande Vitesse (TGV) reliant dans un premier temps la ville du détroit à Casablanca puis dans un second temps Marrakech.

"C'est une fierté pour toute l'Afrique", a-t-il affirmé, relevant que le Maroc et la Côte d'Ivoire entretiennent des relations fraternelles, très étroites et historiques étant donné que sur le continent, le Maroc est le deuxième partenaire commercial de la Côte d'Ivoire et en termes d'investissement, le Royaume est très présent en Côte d'Ivoire avec des projets emblématiques tels que le projet de la renaissance du Baie de Cocody.

En marge du forum, des séances d’appel à projets ont été animées par les Ministères des infrastructures de la région pour présenter en avant-première, une vingtaine de projets structurants de leur pays en cours de réalisation et à venir, et nécessitant l’implication de constructeurs, de cabinets de conseil, d’ingénierie et de financement.

A rappeler que la prochaine édition du FAI se tiendra en novembre 2019 à Douala (Cameroun).