Stratégie de développement du secteur routier
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Infrastructures routières

A+     A-

Stratégie de développement du secteur routier 

La gestion du réseau routier nécessite l’élaboration d’une stratégie murement réfléchie basée sur l’évolution de la demande de transport et le coût d’exploitation des véhicules. 

Ainsi la politique routière s'articule autour de : 

 La sauvegarde du patrimoine et l’amélioration de l’état des
    infrastructures routières existantes ;

 L’adaptation du réseau à l’évolution du trafic et l’amélioration du
    niveau de service offert aux usagers ;

 L’extension du réseau :

 

  Accélération du désenclavement des populations rurales dans le
    cadre de la politique de proximité ;
  Accélération du rythme de réalisation des infrastructures routières et
    le lancement des grands projets structurants visant à atteindre le
    décollage économique du pays.

 

 La viabilité du réseau routier par le déploiement du matériel des
    travaux pu
blics pour assurer la mobilité du citoyen (déneigement,
    désensablement, dégagement
des éboulis, mise en place des ponts
    de secours, etc.).

 La sécurité routière et la signalisation routière :

  Aménagement des sections routières enregistrant une accumulation
    des acciden
ts de la circulation routière ;
  Réalisation des aménagements de la sécurité routière dans les
    zones  
enregistrant une accumulation des accidents de la circulation
    routière ;
  Réalisation des opérations de signalisation routière et des équipements
    de sécurité.