transit 2013
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
  • Rejoignez-nous :
  • Opération du transit 2013

    L’o​bjectif desdites inspections est de s’assurer, avant le démarrage officiel de l’opération transit, du respect par les navires et leurs armateurs des normes techniques et réglementaires relatives à la sécurité et sûreté des navires, à la prévention de la pollution du milieu marin, à la qualité et quantité des membres d’équipage, aux conditions de travail et à l’habitabilité et l’hygiène à bord desdits navires ainsi que le confort des passagers.
     
    Comme prévu aussi bien par le droit international (convention sur le droit de la mer 1982 ainsi que les conventions techniques pertinentes) et le droit interne (le code de commerce maritime du 31 mars 1919 et ses textes d’application), ces inspections portent sur les navires battant pavillon marocain, c’est le contrôle par l’Etat du pavillon, et les navires étrangers, c’est le contrôle par l’Etat du port.
     
    Après acceptation par l’autorité maritime du plan de flotte présenté par les armateurs opérant entre les ports marocains du nord et ceux de l’Espagne et la France, huit navires ont été inspectés  au port de Tanger Med par une équipe d’inspecteurs de navigation relevant du Ministère de l’Equipement et du Transport. Ces inspections portent sur la vérification de la documentation du navire (disponibilité et validité des papiers de bord, certificats de sécurité, registres et plan..), la vérification du bon fonctionnement des installations et équipements de navigation (radar, gyrocompas..), de sécurité incendie (détection et extinction), radiocommunication, les installations de propulsion (machines marines), les engins de sauvetage collectifs et individuels (embarcations, radeaux et gilets) familiarisation des membres de l’équipage avec les installations du navire à travers des exercices, les conditions d’hygiène et d’habitabilité.. .
     
    Les huit inspections menées  à ce jour ont permis de relever un certain nombre de défectuosités dont certaines ont conduit à la rétention du navire au port de Tanger Med jusqu’à levée totale desdites prescriptions.
     
    Par armement opérateur les navires inspectés sont répartis comme suit : 2 navires pour FRS et ACCIONA, un navire pour INTRSHIPPINHG, BALEARIA,  GNV et GRIMALDI.
     
    Quant aux prescriptions relevées, elles sont porté essentiellement sur les certificats et documents (5), sécurité et engins de sauvetage (17), protection contre l’incendie (1), prévention de la pollution (4), équipements de navigation (1), compartiment machine (8) et hygiène (3).
     
    • LES SECTEURS