Actualites
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Aérien

A+     A-

Etude pour le développement du transport aérien domestique au Maroc

A+     A-
04.07.2016Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de développement de l’aviation civile « AJWAE » à l’horizon 2035, le Ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique a lancé la réalisation d’une étude pour le développement du transport aérien domestique au Maroc.

La réalisation de cette étude illustre l'importance stratégique accordée par le gouvernement au développement du transport aérien domestique qui constitue l'une des priorités de la politique du ministère dans le domaine du transport aérien eu égard à son rôle de levier dans le renforcement de l'attractivité des régions, leur désenclavement et la promotion de leur activité touristique et économique.

Les volets de cette étude couvrent le diagnostic stratégique du secteur aérien domestique et l'élaboration de scénarii devant aboutir à la définition d'un plan d'action global et cohérent tenant compte des exigences de développement social et économique des régions.

Dans ce cadre, le Comité Directeur de ladite étude a tenu sa première réunion le mercredi 29 juin 2016 afin de présenter les résultats de la première phase relative au diagnostic de la situation actuelle.

Les résultats de cette première phase ont mis en exergue les actions entreprises par l’Etat pour la promotion des lignes aériennes domestiques, notamment celles initiées en partenariat avec les régions à travers la signature de conventions spécifiques et la mise en place de mécanismes de subventions, ce qui a permis, après une période de baisse, de réhausser le trafic aérien domestique. Aussi, une présentation d’un benchmark international a été faite concernant les bonnes pratiques de développement du transport aérien intérieur.

Le comité Directeur a souligné son entière satisfaction des résultats très encourageant des conventions de partenariats signées jusqu’à présent. Ainsi depuis l’entrée en vigueur des premières conventions sur les lignes desservant le Sud (Dakhla, Guelmim, Tan-Tan et Laâyoune) en 2013, le trafic a enregistré des hausses significatives sur ces dessertes comparativement aux années antérieures (un taux de croissance annuel de 11% durant la période 2013-2015). C’est ce qui a convaincu les pouvoirs publics de poursuivre sur la même lancée avec la signature de nouvelles conventions permettant de desservir des villes comme Ouarzazate, Errachidia, Zagora, Tétouan, Al Hoceima et Oujda.

Ces conventions ont donc permis de porter aujourd’hui le nombre total de destinations desservies par la RAM dans le Royaume à 21, dont 16 à partir de Casablanca et 5 interrégionales (Agadir - Laayoune - Dakhla ; Tantan - Guelmim ; Tetouan -El.Hoceima ; Ouarzazate - Zagora).

Le comité directeur a donné également son approbation pour le démarrage de la 2ème phase qui portera sur :

1. Le développement du réseau des dessertes domestiques en consolidant les dessertes actuelles conçues autour du hub de Casablanca et créer d’autres hubs régionaux à court et moyen termes ;

2. La conception d’un nouveau modèle de partenariat conciliant entre la rentabilité économique et les impératifs du service public.

La nouvelle vision du transport aérien domestique, qui doit accompagner la régionalisation avancée et les plans de développement et d’investissement des régions, aboutira au développement des liaisons des régions vers le hub de Casablanca pour le trafic de continuation vers l’international et le développement de liaisons directes entre les différentes régions sans passer par le hub de Casablanca.

L’objectif est la mise en place d’une offre de transport aérien domestique et accessible pour relier directement les régions à travers la mise en place progressivement des bases aériennes dans Tanger, Rabat, Fès, Oujda, Marrakech, Errachidia, Agadir, Laayoune et Dakhla. La déclinaison des ces orientations en stratégie et plans d’actions opérationnels passera nécessairement par la définition d’un mécanisme de financement garantissant la pérennisation des liaisons aériennes domestiques et la détermination des mesures d’accompagnements tels que l’amélioration de l’accessibilité des aéroports, le réaménagement des horaires, etc.

Ont pris part à cette réunion, outre les départements ministériels concernés, les représentants des Agences de promotion et de développement des régions, ONDA, ONMT, compagnies aériennes nationales,…).