Actualites
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Aérien

A+     A-

Royal Air Maroc investira 1,427 milliard de DH en 2017

A+     A-
11.11.2016 Le transporteur aérien national compte renforcer sa flotte à laquelle il consentira une bonne partie de son budget d'investissement 2017 estimé à 1,427 milliard de DH. RAM anticipe ainsi la signature de son nouveau contrat-programme prévue l'année prochaine, qui s’articulera autour du renforcement de la flotte et l’ouverture de nouvelles lignes.

Nouveau décollage en 2017 pour Royal Air Maroc (RAM). Le transporteur national devra conclure l’année prochaine son nouveau contrat-programme avec l’État et ajuster son plan de développement à l’horizon 2025. Concrètement, le nouveau cadre contractuel portera sur l’élargissement de la flotte qui devra passer de 55 avions actuellement à 105 en 2025 et le renforcement de la dimension africaine des activités de la compagnie. Il s'agit aussi pour la compagnie d'ouvrir de nouvelles lignes aériennes et d'améliorer ses parts de marché.

L'année prochaine, RAM prévoit un investissement de 1,427 milliard de dirhams, selon le rapport sur les entreprises et établissements publics accompagnant le projet de Budget 2017. Une enveloppe qui ira essentiellement à l’acquisition de nouveaux appareils. L’activité cargo attise également l’appétit du transporteur qui affirme avoir élaboré un plan de développement de cette activité. Objectif, capter notamment une partie des flux de fret entre l’Asie et l’Amérique et entre l’Afrique et le reste du monde. La société table ainsi sur un tonnage transporté de 14.973 tonnes en 2017 et 26.899 l’année suivante contre 5.413 tonnes cette année.

Pour l’exercice prochain, la RAM compte, par ailleurs, consentir de nouveaux efforts pour renforcer son positionnement sur le plan commercial en mettant le client au cœur de sa stratégie, à travers l’amélioration de la qualité des services et l’adoption d’une politique marketing et commerciale «agressive». «Le défi majeur de la compagnie sera la satisfaction du client, à travers des offres innovantes, une relation personnalisée et une fidélisation grâce à un service de qualité», affirme le document du ministère de l'Économie et des finances.

Rappelons qu'en 2015, la compagnie avait investi 2,176 milliards de DH. Et à fin juin dernier, les réalisations du programme d’investissement se sont élevées à 222,6 millions de DH et les prévisions de clôture de l’année se montent à 2,362 milliards pour un budget projeté de 2,703 milliards.

À fin juillet dernier, le trafic traité par la compagnie s’est établi à 4,7 millions de passagers, en progression de 10% sur un an. Résultat : le coefficient de remplissage ressort à 68%, soit +1,2% sur un an. Le taux de ponctualité quant à lui s’est amélioré de 5 points en passant de 79 à 84% à fin juillet 2016. Pour l’ensemble de l’année, le transporteur aérien table sur un trafic de 6,72 millions de passagers, soit une progression de plus de 11%. Ce qui devrait se traduire en un chiffre d’affaires de 14,1 milliards de DH.

Le Matin