Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
  • Rejoignez-nous :
    • RÉGION CASABLANCA
    Le projet d’extension du port de Casablanca accroîtra sa capacité d’accueil et réduira les coûts logistiques
     
    24.04.2016Casablanca, 22 avril. 2016 (MAP) - Le projet d’extension et de rénovation du Terminal à conteneurs 3 (TC3) du port de Casablanca permettra d’accroître sa capacité d’accueil et réduire les coûts logistiques, a affirmé, vendredi, le ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, Aziz Rabbah.

    "Ce projet d’extension et de réaménagement, dont les travaux seront achevés en octobre prochain, portera la capacité dédiée au traitement du trafic conteneurisé domestique du TC3 à environ 1,6 millions EVP (équivalent vingt pieds), en hausse de 50 pc", a souligné le ministre lors d’une visite à ce chantier. Ce projet, dont la concession a été attribuée à la société "Marsa Maroc" en février 2013, contribuera à la promotion de l’industrie maritime, a-t-il poursuivi, ajoutant que l’extension du port de Casablanca s’inscrit dans le cadre de la stratégie portuaire du Royaume à l’horizon 2030.

    Par ailleurs, M. Rabbah a précisé que le port de la ville blanche est le "premier port d’exportation au niveau national et l’un des plus importants sur le plan africain".

    De son côté, Rachid Hadi, directeur de l’exportation au port de Casablanca, a fait savoir que le taux d’avancement des travaux de ce projet a atteint 80 pc, soulignant que l’investissement global est estimé à 2,25 MMDH.

    "A terme, ce projet devrait créer 1000 emplois directs et indirects", a indiqué M. Hadi, ajoutant que ce projet permettra également de doter le TC3 des derniers équipements et technologies à même de répondre à l’évolution que connaît l’industrie maritime au Maroc.

    En vertu de la convention de concession liant Marsa Maroc à l’Agence nationale des Ports (ANP) pour une durée de 30 ans, l’entreprise s’est engagée à mettre en place l’ensemble des superstructures, des équipements et des moyens humains nécessaires au bon fonctionnement du TC3.

    Lors de cette visite, le ministre a été accompagné par plusieurs responsables du secteur, notamment le président du directoire de Marsa Maroc, Mohamed Abdeljalil, la directrice générale de l’ANP, Nadia Laraki et le directeur de la Marine Marchande, Reda Chakkour.

    MAP

    • LES SECTEURS