Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
  • Rejoignez-nous :
    • RÉGION GUELMIM
    Modèle de développement des provinces du sud : des investissements colossaux d'environ 12 MMDH prévus dans la région de Guelmim-Oued Noun
     
    09.02.2016Dakhla, 08 févr. 2016 (MAP) - Des investissements colossaux de 11,93 milliards de dirhams (MMDH), dont 5,5 MMDH au titre du budget de l'Etat, seront réalisés durant la période 2016-2021 dans la région de Guelmim-Oued Noun, dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau modèle de développement des provinces du sud, a indiqué, lundi à Dakhla, le président de la région, Abderrahim Ben Bouaida.

    La concrétisation de ce modèle repose sur quatre axes : L'enclenchement d'une nouvelle dynamique économique permettant d'augmenter le taux de croissance et la création d'emplois, notamment pour les jeunes et les femmes, le renforcement du développement intégré et la valorisation de la dimension culturelle, en plus du renforcement des connexions avec les autres régions du Royaume, a souligné M. Ben Bouaida, en présentant devant SM le Roi Mohammed VI les grands axes pour la mise en oeuvre du modèle de développement de cette région.

    Il a ajouté que la réalisation de ce modèle se fera dans le cadre d'une approche contractuelle entre l'Etat et la Région, à même d'en faire un acteur territorial important, eu égard aux larges attributions dévolues désormais aux régions et aux importantes ressources financières qui seront mobilisées et outils de suivi et d'exécution qui seront mis en place.

    Ces différents axes, a-t-il expliqué, seront mis à exécution sur la base de trois principales dimensions : renforcement du développement économique, encouragement de l'initiative privée pour réussir un décollage économique au profit notamment des couches sociales défavorisées, notamment les jeunes, les femmes et les nomades, la valorisation de l'héritage culturel local comme levier du développement, ainsi que la promotion de la culture environnementale et la protection des écosystèmes contre les effets des inondations et l'encouragement de l'agriculture solidaire.

    Ainsi, a détaillé M. Ben Bouaida, la région de Guelmim-Oued Noun verra la réalisation de 8 projets dans le domaine de l'agriculture solidaire (810 MDH), la promotion du tourisme écologique (971 MDH), la promotion de l'emploi et la création d'entreprises (161 MDH), la qualification des ressources humaines (943 MDH), en plus de la réalisation des infrastructures de base (6,1 MMDH), le renforcement de l'artisanat et l'économie sociale (71 MDH), ainsi que la valorisation de l'héritage culturel (132 MDH) et la préservation des éco-systèmes (371 MDH).

    Il a ajouté que 23 projets d'économie solidaire seront mis en œuvre dans cette région au profit des petits agriculteurs, concernant les filières de production animale (lait et viandes rouges) pour des investissements de 410 MDH, permettant d'améliorer et de multiplier par 2,5 les revenus de 10.800 bénéficiaires, précisant que des investissements de l'ordre de 400 MDH sont prévus pour améliorer la situation des nomades dans cette région.

    Le président de la région Guelmim-Oued Noun a poursuivi que d'importants projets de tourisme écologique (1 MMDH) vont être réalisés dans cette région dans la cadre de la mise en œuvre du modèle de développement des provinces du sud, visant à améliorer l'attractivité de la région, la mise en valeur de son potentiel naturel, culturel et environnemental. Ils portent essentiellement sur l'aménagements de circuits touristiques, la rénovation des sites culturels et la création d'un musée ethnographique à Tan-Tan.

    Dans le cadre de cet axe, a-t-il affirmé, la province d'Assa-Zag verra de son côté la réalisation de 9 projets portant notamment sur la construction de sites de commercialisation de produits de l'artisanat, la valorisation des ressources naturelles, culturelles et environnementales, alors que la province de Sidi Ifni sera dotée de plusieurs projets de développement concernant le domaine social, à travers la construction d'une maison d'hôtes, la mise en valeur du tapis local et le secteur touristique.

    Dans le secteur de l'emploi qui a bénéficié de 161 MDH, a-t-il souligné, il sera procédé au renforcement des programmes nationaux d'intégration des jeunes, d'auto-emploi et de promotion des exportations en vue de promouvoir l'emploi et l'investissement dans la région et renforcer son attractivité économique.

    Et pour renforcer sa connexion avec les autres régions du Royaume, il sera procédé à la mise en oeuvre de grands projets d'infrastructures routières (3,9 MMDH), en particulier une voie express de 262 kms, le renforcement des équipements hydrauliques (1,017 MMDH), à travers la construction d'un grand barrage ainsi que de gros ouvrages pour la protection des villes de Tan-Tan et Guelmim contre les inondations, a affirmé M. Bouaida, qui a souligné qu'il sera également procédé au renforcement des infrastructures d'eau potable et d'assainissement pour des investissements de 1,178 MMDH.

    Il a ajouté qu'un grand barrage sera édifié sur l'oued Noun pour un budget de 800 MDH, permettant de combler le déficit en alimentation en eau potable, mobiliser les ressources hydriques nécessaires pour l'irrigation et lutter contre les inondations.

    La région connaîtra aussi la réalisation de 15 projets d'artisanat et d'économie sociale, dans le cadre de la préservation des métiers menacés de disparition, la promotion de l'emploi, la restructuration des organisations professionnelles, l'encouragement de la commercialisation et le renforcement de la formation professionnelle, pour des investissements estimés à 71 MDH.

    Dans le domaine culturel, le président de la région Guelmim-Oued Noun a indiqué qu'un institut régional de musique et des arts de danse verra le jour ainsi que des centres culturels dans les villes de Tan Tan et Sidi Ifni, ainsi que d'autres importants projets pour une enveloppe de 132 MDH.

    Le volet écologique est également présent dans le cadre de la mise en oeuvre de ce nouveau modèle de développement à travers des investissements estimés à 371 MDH portant sur plusieurs projets de préservation de l'environnement et des éco-systèmes, comme la création d'espaces et de ceintures vertes et des projets de plantation d'arbres.

    M. Ben Bouaida a mis l'accent en conclusion sur la situation géographique stratégique de la région de Guelmim-Oued Noun en tant que trait d'union entre le nord et le sud du Maroc et sur sa contribution à la lutte contre toutes les manoeuvres visant à attenter à la souveraineté du Maroc.

    MAP

    • LES SECTEURS