Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
  • Rejoignez-nous :
    • RÉGION MARRAKECH

    RÉGION MARRAKECH

    Signature d'une convention de coopération à Marrakech dans le domaine de la prévention et la sécurité routière
     
    14.02.2016Marrakech, 14 févr. 2016 (MAP) - La Société marocaine de médecine du sommeil (SMMS) et le Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC) viennent de signer, vendredi à Marrakech, une convention de coopération dans le domaine de la prévention et la sécurité routière en marge du 1er Congrès maghrébin des maladies du sommeil qui se tient à la Cité ocre du 11 au 13 février.

    Signée par la présidente de la SMMS, Dr. Fouzia Kadiri, et le secrétaire permanent du CNPAC, Benaceur Boulaajoul, cette convention porte sur les domaines de la recherche scientifique, le conseil, l'échange d'informations et d'expériences, la formation et la formation continue et le soutien technique.

    En vertu de cette convention qui s'étale sur 3 ans, les deux parties s'engagent à organiser des activités se rapportant à ces domaines et à s'impliquer de manière effective et efficiente dans les domaines de la sécurité routière.

    Le CNPAC s'engage de son côté, à financer des projets de recherche scientifique et des activités d'intérêt commun dans le cadre de programmes annuels.

    Les deux parties ont aussi convenu de nommer des représentants au sein d'un comité chargé de la coordination des actions, la programmation et l'évaluation des activités relatives à la prévention des accidents de circulation et la sécurité routière.

    MAP

    Les troubles de sommeil, l'une des principales causes des accidents de travail ou de circulation (spécialiste)

    Marrakech, 13 févr. 2016 (MAP) - Les troubles de sommeil restent l'une des principales causes des accidents de travail ou de circulation, a affirmé vendredi à Marrakech, Dr. Fouzia Kadiri, présidente de la Société marocaine de médecine du sommeil (SMMS) et présidente du 1er Congrès maghrébin des maladies du sommeil.

    Dr. Kadiri qui intervenait à l'ouverture de ce congrès organisé à Marrakech sous le thème "les erreurs diagnostiquées en matière des maladies du sommeil ne sont plus permises", a souligné que le manque chronique de sommeil ou un sommeil de mauvaise qualité ont des conséquences néfastes sur la vie active et peut entrainer un manque d'attention, des troubles de l'humeur, des troubles de concentration, des problèmes socioprofessionnels et une fatigue chronique.

    Dr. Kadiri, spécialiste des troubles du sommeil et également chef du service ORL à l'hôpital Mohammed V à Casablanca, a noté que la médecine du sommeil est l'une des disciplines médicales qui a le plus progressé au cours des dernières années.

    "Ces progrès ont été réalisés grâce à l'évolution enregistrée dans l'électrophysiologie, l'informatique médicale, la génétique et la pharmacologie", a-t-elle ajouté dans ce contexte, faisant observer que le sommeil est un besoin physiologique qui représente plus d'un tiers de notre vie. Régulé par une horloge biologique interne, il joue un rôle capital dans le processus de récupération physique et psychique de l'organisme, il est déterminant pour la croissance de l'être humain et sa maturité cérébrale et est également important pour l'ajustement des sécrétions hormonales et pour la mise au repos du système cardio-vasculaire.

    Et de renchérir que les troubles du sommeil constituent un risque important d'apparition des pathologies du système cardio-vasculaire telles que l'hypertension artérielle et les troubles du rythme cardiaque.

    Dr. Nahid Zaghba, spécialiste des maladies respiratoires au CHU Ibn Rochd de Casablanca, a fait savoir pour sa part, que l'on recense plus de 10.000 accidents par an aux Etats-Unis, qui sont dus à des endormissements au volant alors que la somnolence diurne excessive est la première cause d'accidents sur les autoroutes en France.

    Dr. Zaghba, également membre de la SMMS, a noté que les troubles du sommeil constituent également un risque d'apparition de troubles métaboliques, d'obésité et du diabète. Et pour les sujets qui présentent déjà une pathologie cardio-vasculaire ou métabolique, l'apparition d'un trouble du sommeil va compliquer leur pathologie.

    Concernant les causes des troubles de sommeil, elle a fait savoir que les nouveaux comportements de vie, particulièrement chez les jeunes, sont à l'origine de troubles graves du sommeil tels le non-respect des heures de sommeil, en se couchant tard et en se réveillant à des heures tardives, passer plusieurs heures devant la télévision et/ou les jeux vidéo ou encore surfer sur Internet, regarder des films de violence, d'horreur et de grandes émotions en fin de soirée, travailler trop tard sur l'ordinateur, dormir dans un environnement bruyant, consommer des excitants tels le café, la cigarette, l'alcool, le thé, le coca et le chocolat.

    De son côté, le secrétaire permanent du Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC), Benaceur Boulaajoul, a souligné que les troubles de sommeil sont parmi les causes très fréquentes des accidents de la circulation au Maroc, saluant l'initiative de l'organisation de ce congrès qui est de nature à présenter des approches scientifiques efficientes des maladies de sommeil et contribuer par conséquent à réduire le nombre d'accidents mortels et dangereux.

    Organisée en collaboration avec les Sociétés algérienne et tunisienne de médecine du sommeil, le 1er Congrès maghrébin des maladies du sommeil coïncide avec le 6ème Congrès national de la SMMS.

    "Quoi de neuf sur les pathologies du sommeil en 2016?", "les troubles de la vigilance et les accidents de la voie publique", "les troubles neurologiques et le sommeil", "les spécificités des troubles de sommeil chez l'adulte", "l'adolescent et l'enfant et le syndrome d'apnée obstructifs du sommeil", sont les thématiques qui seront débattues par les experts marocains, maghrébins et internationaux prenant part à ce congrès.

    MAP

    • LES SECTEURS