Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
  • Rejoignez-nous :
    • RÉGION RABAT
    Région Rabat-Salé-Kénitra: Des chantiers d'envergure et des projets structurants pour une réelle relance économique
     
    26.07.2016La région de Rabat-Salé-Kénitra s’est engagée dans une série de grands chantiers et de projets structurants prometteurs à même de contribuer au renforcement de son rayonnement socio-économique et culturel, et d'imprimer une nouvelle dynamique de développement urbain à cette région en vue de promouvoir son attractivité en matière de tourisme et d’investissement.

    Le programme intégré de développement de la ville de Rabat (2014-2018), baptisé "Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture", lancé par SM le Roi Mohammed VI, est l’un des projets structurants destiné à assurer un développement urbain et touristique de la capitale du Royaume, mobilisant des investissements de plus de 18 milliards de dirhams (MMDH).

    En termes de la mise en œuvre de ce programme, la capitale du Royaume a connu durant l’année 2015 le lancement par SM le Roi de projets ambitieux portant sur l’aménagement urbain, et qui sont de nature à répondre aux problématiques de mobilité et de déplacement à l’intérieur comme à la périphérie de la ville de Rabat et participent à l’amélioration des conditions de vie des populations locales.

    Ces projets consistent en le réaménagement de la rocade urbaine n 1 reliant l’autoroute Casablanca-Rabat à celle de Rabat-Fès, la construction de la rocade urbaine n 2 reliant la ville de Rabat à Salé, l’enfouissement de quatre lignes Haute Tension 60 KV Zaer-Agdal et l’aménagement de l’avenue Abderrahim Bouabid.

    Ces chantiers, qui traduisent la volonté du Souverain de doter la capitale de nouveaux franchissements et de renforcer ses connexions routières, participeront au désengorgement de la ville, à l’amélioration de la sécurité routière et des habitants, outre leur impact positif sur l’environnement grâce, notamment, à la baisse du taux de pollution de l’air et à la réduction des nuisances sonores.

    Ces projets s’inscrivent dans le cadre du Programme intégré de développement de la ville de Rabat, qui a pour objectif la valorisation du patrimoine culturel et civilisationnel de la ville, la préservation des espaces verts et de l'environnement, l'amélioration de l'accès aux services et équipements sociaux de proximité et le renforcement de la gouvernance, et la requalification du tissu urbain.

    De même, ce programme ambitieux envisage la consolidation et la modernisation des équipements de transport, la dynamisation des activités économiques et le renforcement des infrastructures routières.

    Le programme de mise à niveau urbaine intégrée de la ville de Salé, lancé par SM le Roi Mohammed VI, en février 2014, figure également parmi les projets de développement visant à la qualification du tissu urbain des villes du Royaume d’une manière cohérente et équilibrée.

    Ce projet qui s'étale sur une durée de 3 ans (2014-2016), tend à faire de la ville l’un des plus grands pôles urbains via l’intégration du tissu urbain millénaire dans la dynamique socio-économique, que connaît la ville.

    Mobilisant des investissements de l’ordre de 1,038 milliard de dirhams, ce programme de développement participatif ambitionne ainsi la réhabilitation de l’ancienne médina de Salé, des foundouks et des habitations menaçant ruine, la restauration des monuments historiques de la ville, l’aménagement de la corniche et de la route côtière, la mise à niveau de la route de Kénitra et des entrées de la ville, ainsi que la qualification des quartiers sous-équipés.

    Par ailleurs, le plan stratégique de développement intégré et durable de la Province de Kénitra (2015-2020), doté d’une enveloppe budgétaire de près de 8,4 milliards de dirhams (MMDH), et basé sur une approche novatrice en termes de transversalité, d’intégration et de cohérence des interventions publiques, ambitionne d’accompagner le développement urbain et démographique de la province, de consolider son positionnement économique, d'améliorer le cadre de vie de ses habitants et de préserver son environnement.

    Ce plan stratégique ne concerne pas uniquement le chef-lieu de la province, mais les différentes composantes territoriales de celle-ci. Il s’articule autour de cinq axes principaux, à savoir le plan de développement urbain intégré et durable de la ville de Kénitra, le plan de développement urbain intégré et durable de la ville de Souk El Arbaa El Gharb, le plan de développement intégré et durable des destinations balnéaires de Mehdia et Moulay Bousselham, le plan d’appui au développement des communes rurales relevant de la province de Kénitra (Arbaoua, Lalla Mimouna, Sidi Allal Tazi, El Mougrane, Ouled Slama, Souk Tlat El Gharb, Sidi Mohamed Lahmar, Benmansour, Dlalha), et le plan de mise à niveau et de requalification du réseau routier dans la province de Kénitra.

    En somme, les grands projets de développement structurants qu’a connus la région de Rabat-Salé-Kénitra visent à accompagner la politique de régionalisation avancée, améliorer les infrastructures socio-culturelles et sportives de la région, renforcer les infrastructures routières, et à promouvoir les indicateurs de développement humain et le développement de l'attractivité touristique de la région.

    MAP

    ​​
    • LES SECTEURS