Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

Ferroviaire

A+     A-

Réunion avec la Commission des infrastructures, de l'énergie, des mines et de l'environnement

A+     A-
11.09.2014 Dans le cadre de la politique participative et de communication avec l’institution parlementaire, et afin de répondre à la demande formulée par la Commission des infrastructures, de l'énergie, des mines et de l'environnement de la Chambre des Représentants, M. Aziz Rabbah, ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique et M. Mohamed Najib Boulif, ministre délégué auprès du ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, chargé du Transport ont participé à la réunion organisée par ladite Commission, le mardi 09 septembre 2014 dans la soirée.

Cette réunion a été consacrée à l'examen de l'état de la sécurité et de la sûreté dans le domaine du transport ferroviaire,à prendre connaissance des raisons de la collision récente entre deux trains, et à s’enquérir également du programme de travail de l’Office National des Chemins de Fer en présence de son directeur général.

Le président de la Commission a, tout d’abord, souhaité la bienvenue aux participants à cette réunion en soulignant positivement l’engagement du ministère à l’égard des demandes adressées par les différents groupes de la Commission. M. Aziz Rabbah a ensuite affirmé, lors de son intervention à cette occasion, l’importance et la pertinence du sujet en mettant en exergue les efforts que ne cesse le ministère de déployer en compagnie de l’Office National des Chemins de Fer dans le but d’assurer la sûreté et la sécurité dans le secteur du transport ferroviaire, ainsi que pour la mise à niveau des services fournis aux citoyens.

A cet effet, le directeur général de l'Office a fait une présentation qu’il a entamée par une introduction détaillée sur les raisons du déraillement du train N° 125 en présentant le système de sûreté et de sécurité des chemins de fer et en s’arrêtant sur le bilan et les procédures adoptées à ce sujet au cours de la dernière décennie. Il a conclu par une présentation du programme approuvé de travail à l’horizon de 2015.

Le président a par la suite ouvert le débat aux Représentants qui ont exprimé leurs avis, leurs remarques et suggestions sur le sujet dans une atmosphère de débat sérieux et objectif. Au terme de cette réunion, les deux ministres ont pris la parole pour répondre aux questions des Représentants tout en accueillant positivement leurs propositions qui visent à améliorer les procédures et les règles de sécurité et de sûreté dans le domaine du transport ferroviaire, ainsi qu’à élever le niveau de performance de l’Office National des Chemins de Fer pour bien servir les citoyens et l'économie nationale.

​