Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Logistique

A+     A-

Le CATL2015, une opportunité pour renforcer la coopération africaine dans le secteur de la logistique (ministre sierra-léonais)

A+     A-
30.11.2015Rabat, 26 nov. 2015 (MAP) - Le 1er Congrès africain des transports et de la logistique (CATL2015) se présente comme une opportunité pour booster la coopération entre les pays africains dans les secteurs de la logistique et du transport, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre sierra-léonais du Transport et de l'aviation, Ibrahim Mansaray.

"Le CATL2015 constitue une opportunité pour booster la coopération entre les pays africains et tirer profit des perspectives de coopération qui s'offrent dans plusieurs domaines, notamment ceux de la logistique et du transport", a déclaré à la MAP le ministre sierra-léonais à l'issue d'une rencontre avec le ministre de l'Equipement et du transport, Aziz Rabbah, en marge du CATL2015 qui s'est ouvert mercredi à Rabat.

Le responsable sierra-léonais a souligné que sa rencontre avec M. Rabbah a été axée sur plusieurs sujets d'intérêt commun, notamment le renforcement de la coopération bilatérale dans les domaines d'infrastructure et de la logistique, insistant sur la nécessité de promouvoir la connectivité entre les pays africains.

Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, le CATL2015 a pour objectifs de développer des écosystèmes logistiques régionaux, de promouvoir des modèles économiques de co-développement inter-pays africains et de favoriser l'innovation pour une croissance inclusive.

Cet évènement continental connait la participation de plusieurs ministres africains chargés des infrastructures, des transports et de la logistique représentant Djibouti, Bénin, Burkina Faso, Soudan, Liberia, Guinée Equatoriale, Namibie, Libye et Guinée Conakry.

Prennent également part à cette première édition, organisée du 25 au 27 courant par le ministère du Transport de l'équipement et de la logistique, de délégations diplomatiques, de bailleurs de fonds internationaux (BAD, FADES, BEI, AFD, UE...), de Commissions régionales (CEDEAO, UEMOA, CEMAC, ligue Arabe, UMA...), outre 30 délégations membres de l'Union Africaine du Transport et de la Logistique (UATL), des fédérations et associations professionnelles, ainsi que des experts, exposants et médias nationaux et internationaux.

MAP