Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Logistique

A+     A-

Le recours optimal aux TIC, principal levier de performance du transit portuaire et de la chaine logistique (experts)

A+     A-
29.01.2016Tanger, 28 janv 2016 (MAP)- Des experts marocains et étrangers du domaine portuaire et de la logistique ont souligné, jeudi au port Tanger Med, que le recours optimal aux technologies d'information et de communication (TIC), notamment la dématérialisation des procédures de dédouanement, constitue le principal levier d'amélioration de la performance du transit portuaire et de la chaine logistique.
​​

Intervenant lors de la 1ère édition de la journée de la logistique "Tangier Logistics Day", tenue sous le thème "La performance logistique : facteur clef de compétitivité des entreprises", des experts ont assuré que la simplification des formalités administratives et la dématérialisation des procédures de dédouanement permettent de réaliser des gains de productivité aussi bien pour les entreprises que l'administration, et de renforcer la sécurité des opérations logistiques.

Dans ce cadre, le président du Conseil de surveillance de l'Agence spéciale Tanger-Méditerranée (TMSA), Fouad Brini, a souligné que ce rendez-vous professionnel du secteur du transport et de la logistique dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, qui réunit des industriels, prestataires logistiques et transporteurs, constitue une occasion pour débattre de la performance de la logistique et de ses enjeux actuels et futurs dans la région du Nord, et échanger les informations, les réponses pratiques et les repères nécessaires pour renforcer leur compétitivité et la durabilité des entreprises installées dans la région.

Le responsable a également précisé que cette rencontre marquée par la participation des autorités portuaires de Dunkerque (France) et Anvers (Belgique), se veut être une véritable plateforme ouverte à l'international pour le partage d'expériences et de bonnes pratiques dans le secteur.

Pour sa part, la directrice générale de l'autorité portuaire Tanger Med (TMPA), Najlaa Diouri, a souligné que cette rencontre s'assigne pour objectif d'accompagner le processus de développement que connait la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le 2éme pôle économique du Maroc, de tirer profit de sa situation géographique stratégique, au carrefour des lignes maritimes Nord-Sud et Est-Ouest, et de renforcer le rôle de l'activité logistique en tant que vecteur de développement régional, de croissance et de création d'emplois.

La responsable a, dans ce sens, mis en exergue les infrastructures importantes dont regorge le port Tanger Med, dont un port Passager et roulier avec 8 quais, une capacité de stockage de 1.400 camions et 6.000 voitures et des zones de contrôle douane, notant que le Port met à la disposition des services des douanes et de la sécurité des moyens nécessaires leur permettant d'assurer un service aux meilleurs standards internationaux.

Ainsi, le Port Tanger Med traite 98 pc du volume global du trafic du transport international routier (TIR) du Maroc, 70 pc du trafic TIR destiné ou en provenance d'Espagne, avec une croissance de 50 pc depuis l'ouverture du port roulier en 2010, a-t-elle précisé, notant que des indices de suivi de la sécurité et de sureté du trafic TIR ont été mis en place et des indicateurs de la performance opérationnelle pour les processus relatifs à l'accueil du fret et à la gestion des escales sont mis en oeuvre, afin de garantir le respect du délai de transit à l'import/export, la réalisation des contrôles et la ponctualité des navires.

Quant au directeur du port international d'Anvers, Nico Berx, il a estimé que la disponibilité et la qualité de l'information constitue un facteur clé pour l'optimisation des flux logistiques.

Le chef du pôle d'action économique adjoint au directeur régional des douanes du port de Dunkerque, Arnaud Delmulle, a pour sa part mis l'accent sur l'expérience de la douane française en matière de performance logistique, notant que l'amélioration de la performance du transit portuaire nécessite la simplification des procédures réglementaires, la facilitation des opérations de dédouanement et la dématérialisation des documents d'accompagnement d'ordre public, et ce afin de promouvoir les gains de trésorerie de l'administration et des entreprises, d'accélérer et de sécuriser les flux logistiques, et de renforcer le système d'analyse des risques.

Le responsable a tenu à saluer les liens privilégiés liant les Ports de Dunkerque et de Tanger Med, mettant en avant les potentiels importants que recèle la plateforme portuaire de Tanger Med de par son positionnement stratégique, ses infrastructures et le dynamisme de ses autorités.

De son côté, le directeur du port Tanger Med Passagers, Hassan Abkari, a affirmé que cette journée constitue une occasion pour partager avec les opérateurs du domaine du transport et de la logistique les solutions relatives aux problématiques liées à la traversée des camions à travers le Détroit de Gibraltar via les infrastructures de Tanger Med, qui passent par la mise à niveau des infrastructures et la mise en place des procédures d'accompagnement de ce fret, afin d'accompagner l'évolution du trafic sur les années à venir et de prendre en compte les impératifs de sécurité et de sureté liés à la chaine logistique.

Cette rencontre, marquée par la participation des acteurs de la chaine logistique globale et d'entreprises du secteur, ambitionne également de soutenir les métiers de la logistique, attirer de nouveaux acteurs, promouvoir la plateforme d'échange entre opérateurs, prescripteurs privés et institutionnels de Tanger Med Cluster, et de renforcer le rayonnement de Tanger Med comme plateforme maritime régionale du futur.

Au programme de cette rencontre figure l'organisation de panels, animés par des acteurs et experts locaux, nationaux et internationaux, des opérateurs du secteur de la logistique et des dirigeants d'entreprises, sous les thèmes "la performance de la chaine logistique pour améliorer la compétitivité des industriels et dynamiser l'export", "les pistes d'amélioration pour la performance du transit portuaire", et "les facteurs clés de compétitivité décisifs dans le choix du site d'implantation des entreprises".

MAP