Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Logistique

A+     A-

Réunion de présentation de la vision 2025 de la SNTL

A+     A-
01.03.2016Le Ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, Aziz Rabbah, a présidé, mercredi 25 février au siège du groupe SNTL à Rabat, une réunion de présentation de la vision 2025 de la Société nationale des transports et de la logistique (SNTL).

Cette rencontre tenue avec le Comité de Direction et les Chefs de Divisions du groupe SNTL. Elle est la première organisée depuis la nomination de Mohamed Ben Ouda en tant que Directeur Général. Elle rencontre s’inscrit dans une démarche de mobilisation et de proximité initiée par le ministre afin de confirmer ses orientations stratégiques, sa vision du développement du groupe SNTL et échanger avec les différents responsables de l’entreprise.

M. Rabbah a également profité de l’occasion pour affirmer son soutien et son appui à la nouvelle Direction Générale et l’a encouragée à mettre en place des contrats par objectifs avec toutes les entités métiers et supports du groupe. Il a pu prendre connaissance du projet d’entreprise de la SNTL, regroupant l’ensemble de ses pôles métiers à savoir : Supply Chain, Fleet Management, Assurances et Gestion des Risques, Immobilier Logistique et appui au développement Régional, et a souligné l’importance de la mise en place de contrats programmes afin d’atteindre les objectifs attendus par le conseil d’administration.

La vision 2025 de la SNTL a été exposée et largement discutée, impliquant la responsabilisation de toutes les entités quant aux projets et chantiers dont elles ont la charge et ce, à travers des objectifs structurés et portés par les collaborateurs. Il faut souligner que c’est dans le cadre de sa contribution à la réussite de la stratégie logistique nationale, la SNTL a procédé à cette réorientation stratégique de ses activités dans le but de devenir un opérateur logistique incontournable sur toute la chaine logistique à savoir le transit de marchandises, la gestion des stocks, le transport, la manutention, la distribution et la messagerie, la gestion des retours, la traçabilité, l’ingénierie logistique, le pilotage des flux logistiques, la formation et le conseil.

L’objectif visé par la Société est de bâtir une chaîne logistique complète, répondant aux besoins des opérateurs et intervenants à travers la mise en place d’un dispositif de pilotage et de coordination optimal. Pour l’heure, le projet phare de la SNTL demeure la réalisation de la plateforme Casablanca-Zenata.

En mai dernier et suite à l’inauguration, par le Souverain, de la deuxième tranche de ce site d’une surface de stockage de 60.000 m2 pour un coût de 228 millions de DH, ce projet d’envergure, d’un montant d’investissement global de près 630 millions de DH, permettra de créer 200 emplois directs et de générer à terme un chiffre d’affaires prévisionnel de 200 millions de DH.

A ce titre, la SNTL a complété son offre logistique en proposant de nouveaux services connexes au transport comme les opérations de passage par entrepôt avec tous les services concernés allant de la réception à la préparation de commandes et au chargement tout en passant par le référencement et l’étiquetage. Pour ce faire, la société s’appuie sur une infrastructure de taille comprenant cinq plateformes logistiques régionales (Casablanca, Tanger, Meknès/Fès, Agadir et Marrakech) et deux filiales 100 % spécialisées : SNTL IMMO et SNTL SUPPLY CHAIN.

Pour l’année 2015, les principaux projets programmés portent sur la réalisation de nouveaux centres logistiques pour une enveloppe globale de 60 millions de DH et la construction de la gare routière de Kenitra pour 50 millions de DH ainsi que la rénovation de système d’information de la société afin de prendre en charge les nouveaux services proposés pour un montant de 18 millions de DH.

Aujourd’hui, pour conduire ce programme 2025, la nouvelle vision met l’accent sur la reconnaissance et la valorisation du capital humain comme « pierre angulaire » de la transformation et du développement du groupe sous la houlette du nouveau directeur général.

Extrait de Challenge.ma