Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Logistique

A+     A-

L'expérience du Maroc dans le domaine de la logistique peut servir de modèle à l'échelle de l'Afrique

A+     A-
23.03.2016​​ Paris, 22 mars 2016 (MAP) - L'expérience du Maroc dans le domaine de la logistique peut servir de modèle pour le développement de la connectivité et de la compétitivité du secteur à l'échelle de l'Afrique, a souligné, mardi à Paris, le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif.
​​

Dans une allocution introductive à une conférence sur l'Afrique organisée dans le cadre de la Semaine internationale du transport et de la logistique (SITL), tenue du 22 au 25 mars avec la participation du Maroc en tant qu'invité d'honneur, M. Boulif a mis en exergue la stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique qui vise notamment à mettre en place des infrastructures logistiques performantes, améliorer la compétitivité de l'économie nationale, renforcer l'approche de développement durable et favoriser l'émergence d'acteurs locaux du transport et de la logistique.

Les efforts du Maroc portent sur l'ensemble des modes de transport, notamment le ferroviaire, avec notamment la mise en service dans les toutes prochaines années de la première ligne à grande vitesse africaine, et le maritime, dans lequel le Maroc s'est hissé dans le top 20 des pays les mieux connectés, a relevé le ministre, notant que ces deux modes stratégiques font cruellement défaut en Afrique, un continent aux immenses potentialités mais pénalisé par la faiblesse de son réseau ferroviaire et l'insuffisance de ses liaisons maritimes.

L'Afrique connait une forte croissance démographique et économique, un développement de la classe moyenne et une urbanisation accélérée, autant de facteurs qui représentent des opportunités pour l'essor de la filière transport-logistique mais posent aussi un défi en termes d'investissement pour doter le continent des infrastructures logistiques et compétences nécessaires, a ajouté M. Boulif.

Il a aussi appelé à l'amélioration des chaînes de valeur logistiques pour les produits phares de l'Afrique, à l'image du succès réalisés pour la chaîne de valeur de la filière du cacao, l'amélioration du climat des affaires et de la sécurité des transports et le renforcement de la formation des ressources humaines capables d'accompagner le développement des entreprises au niveau local.

Les participants à cette conférence, la première du genre dédiée à l'Afrique pour la SITL et placée sous le thème "Gearing-up Africa : Quels modèles d'implantation transport-logistique réussie en Afrique ?", ont plaidé pour le renforcement de l'intégration régionale au niveau de l'Afrique afin de renforcer la compétitivité des pays de la région, à travers de grands projets et d'infrastructures à même de mieux connecter les économies africaines.

Par ailleurs, M. Boulif a souligné, dans une déclaration à la MAP, l'importance de la participation du Maroc à ce grand rendez-vous des professionnels internationaux du transport-logistique, notant qu'il s'agit d'une occasion pour communiquer autour des réalisations du Royaume, qui fait figure de leader africain dans ce domaine, et des opportunités d'investissement qu'offre le Maroc.

La participation marocaine a aussi pour but d'examiner la possibilité d'organiser la SITL au Maroc en tant que première déclinaison africaine de cet événement, a-t-il affirmé.

La SITL constitue la plus forte concentration d'utilisateurs de transport et de la logistique issus de l'industrie, du commerce et de la distribution, à la recherche de nouveaux fournisseurs.

Cet événement se veut un rendez-vous incontournable pour l'ensemble des intervenants dans ce secteur, dont les prestataires transport-logistique, les fournisseurs des technologies et systèmes d'information pour la gestion des flux du transport et les représentants de la chaîne de valeur de l'immobilier logistique.

MAP