Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Logistique

A+     A-

Le développement du système juridique de la logistique constitue un levier essentiel pour sa promotion et la consécration du leadership marocain

A+     A-
10.05.2016Le ministre délégué chargé du Transport, M. Mohammed Najib Boulif a affirmé, mardi à Casablanca, que le développement du système juridique et législatif du secteur de la logistique constitue un pas essentiel pour la promotion de ce secteur et pour le renforcement de la position du Maroc en tant que pôle logistique leader sur le plan régional et continental.
​​

Dans son allocution lors de l’ouverture des travaux de la 5ème édition du salon international du transport et de la logistique de l’Afrique et de la méditerranée « Logismed », organisé sous l’égide du ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, sous le thème « L’excellence logistique, une ambition à la portée de la PME-PMI », M. Boulif a souligné que le Maroc a pu réaliser un progrès notable dans ce secteur grâce aux chantiers structurants et aux dispositions de la stratégie nationale pour la promotion du secteur de la logistique lancée en 2010, ce qui lui a permis de se classer dans la 2ème place en Afrique et la première en Afrique du nord.

Le ministre a affirmé que la sauvegarde des acquis nécessite la qualification et la formation des ressources humaines opérant dans ce secteur, l’intégration des professionnels dans les chantiers visant le renforcement de la compétitivité de ce secteur et la diversification de ses offres, et la conclusion des partenariats entre le secteur public et privé afin de travailler ensemble pour structurer le secteur et parvenir à son indépendance.

De son côté, M. Younes Tazi, DG de l’AMDL, a précisé que le rayonnement qu’a pu réaliser cette manifestation économique, qui est devenue un rendez-vous annuel essentiel pour un certain nombre de professionnels du Maroc, de l’Europe et de l’Afrique, est dû aux réalisations importantes du Maroc dans ce secteur prometteur, et qui a fait de lui un acteur primordial au niveau de la connectivité entre les pays du Nord et les pays du Sud, ainsi que sur le plan de la qualité des services offerts.

M. Tazi a signalé que le salon représente une occasion pour définir les opportunités d’investissement, et une opportunité pour lier des relations de partenariat et de coopération, échanger les expertises et le savoir-faire, et prendre connaissance des dernières nouveautés dans le marché de logistique à travers le monde.

De son côté, le président du Conseil de l’Association Européenne de la Logistique, M. Jos Marinos a estimé que l’adhésion du Royaume à cette association, en tant que premier pays du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord et dans l’Afrique qui obtient l’adhésion complète dans une association de renommée, ce qui permettra au Royaume de s’ouvrir à d’importants horizons pour consolider ses compétences compétitives dans ce secteur, à travers l’appartenance aux meilleurs réseaux européens des compétences logistiques, ainsi que de tirer profit des bonnes pratiques des pays développés dans ce domaine, et de renforcer les liens avec des organismes considérables et des acteurs principaux, considérés comme référence aux niveaux européen et mondial.

Pour sa part, le président Directeur général du bureau des affréteurs du Côte d’Ivoire, M. Faco Coni a fait part de la rigidité des liens historiques qui relient les deux pays, en affirmant que la participation de son pays à cette manifestation reflète l’intérêt alloué par le Maroc à la mise en application de ses conventions et respecter ses engagements avec les pays africains. Il a également souligné la nécessité d’œuvrer ensemble pour consolider et appuyer la coopération bilatérale dans le secteur de la logistique, qui a été activé par la signature d’une convention cadre de coopération dans le secteur de la logistique entre les ministres du Transport des deux pays lors de la visite Royale en Côte d’Ivoire, le mois de mai de l’année précédente.

Il a ajouté que son pays, qui a été en mesure de réaliser au cours des dernières années, un taux de croissance annuel de 9%, possède une ambition de renforcer ses capacités dans le secteur de la logistique et du transport pour devenir un pôle de services et de la logistique au niveau ouest-africain, et qui à cet effet parie sur ses bonnes relations avec le Royaume, qui est le premier pays investisseur en Côte d'Ivoire, et ce, afin de bénéficier de son expertise dans ce domaine.

De son côté, le président du Salon M. Abdelali Berrada a fait savoir que cette édition a choisi de pencher sur le sujet des PME et des PMI, en tant que moteur crucial de l’économie nationale qui permet de donner une valeur ajoutée au secteur, cette dernière offrirait à son tour des opportunités exceptionnelles et des revenus importants pour ces entreprises.

Il a aussi fait savoir que ce salon, qui connait la participation de près de 200 exposants, et se tient au long de trois jours en partenariat avec l’AMDL, affiche un programme qui contient trois principaux sujets relatifs aux opportunités et solutions offertes par le Maroc aux investisseurs et aux entreprises à partir de sa position en tant que pôle logistique continental, et les mécanismes et les mesures du renforcement de la compétitivité et de la rentabilité des PME et des PMI opérant dans le secteur de la logistique, ainsi que les parcours et les expériences réussis des responsables de la gestion de ce secteur afin d’inciter les opérateurs à s’engager davantage dans ce domaine.

Traduction de la Dépêche de la MAP