Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Logistique

A+     A-

Les partenariats public-privé, nouveaux leviers pour le financement des infrastructures logistiques

A+     A-
18.05.2016 Les partenariats public-privé (PPP) constituent les nouveaux leviers pour le financement des infrastructures logistiques et les incontournables solutions qui associent besoin en infrastructures et contraintes budgétaires, ont affirmé, samedi 14 mai 2016 à Tanger, des experts dans le domaine logistique.

Intervenant lors de la 2 ème édition du Congrès logistique, placée sous le thème "les partenariats public-privé comme vecteur de développement des écosystèmes logistiques", des universitaires, experts et opérateurs logistiques ont souligné le rôle que jouent les PPP dans l’ouverture des investissements sur de nouveaux métiers réservés au secteur public, la mobilisation de nouvelles sources de financement et la rationalisation des dépenses publiques.

S’exprimant à cette occasion, le doyen de la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Tanger (FSJEST), Mohamed Yahia, a mis l’accent sur l’importance que revêt cette rencontre dans un contexte où le Maroc s’est inscrit dans une nouvelle orientation stratégique visant à conforter sa position en tant que destination de choix pour des investissements créateurs d’emplois et porteurs de valeur ajoutée, et à promouvoir son secteur logistique, à travers une véritable rupture dans le développement des infrastructures de transport.

Il a ainsi assuré que cette manifestation scientifique, qui s’inscrit dans le cadre de la nouvelle politique de l’université Abdelmalek Essaâdi en matière de promotion de son ouverture sur son environnement socio-professionnel, constitue une plateforme d’échange et de débat autour des moyens de renforcement du PPP dans le domaine d’investissements logistiques, à même d’accompagner la dynamique économique que connait la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, avec le lancement de plusieurs projets structurants.

Pour sa part, le responsable du Master spécialisé "logistique portuaire et transport international" à la FSJEST, initiateur de l’événement, El Khazzar Aziz, a indiqué que cette rencontre-débat constitue une occasion pour aborder les formes organisationnelles du PPP et leurs retombées économiques, stratégiques et territoriales, ainsi que les perspectives pour la promotion des écosystèmes logistiques au Maroc en général et dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima en particulier, et ce afin de renforcer les avantages concurrentiels de Tanger Med comme un hub logistique et de favoriser l’émergence du Royaume comme modèle en matière de PPP dans le secteur des stratégies logistiques.

L’universitaire a assuré que cette manifestation vise à mettre en lumière les dimensions liées au PPP pour l’avenir du secteur logistique au Maroc et à permettre aux professionnels participants de partager leurs analyses, expériences et bonnes pratiques, dans le dessein de promouvoir l’appréhension des enjeux et des perspectives de mise en œuvre de ce nouveau mode de gouvernance et ses implications sur le développement des écosystèmes logistiques.

De son côté, le directeur de la stratégie, des programmes et de la coordination entre les différents types de transport au ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique, Jamal Ramdane, a passé en revue les atouts logistiques dont regorgent le Maroc, notamment sa proximité géographique de l’Europe et ses infrastructures portuaires, routières et ferroviaires importantes, notant que la nouvelle stratégie logistique du Royaume s’assigne pour objectif d’optimiser les flux, développer un réseau national intégré des zones logistiques, former aux métiers de la logistique et de disposer de logisticiens intégrés performants.

Quant au directeur de Tanger Med automotive agence spéciale Tanger Med (TMSA), Ahmed Bennis, il a souligné que la logistique joue un rôle déterminant dans le développement économique en général et industriel en particulier, notant que le Royaume est appelé, aujourd’hui plus que jamais, à améliorer la qualité de ses services logistiques proposés et à renforcer ses infrastructures, à travers des PPP, et ce afin de répondre aux exigences des multinationales installées dans les zones industrielles au Royaume, notamment dans la région du Nord, d’augmenter les flux logistiques et d’accompagner la dynamique industrielle nationale.

MAP

​​