Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Logistique

A+     A-

Journée d’études sur le développement des activités logistiques du Grand Agadir

A+     A-
20.05.2014Le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah a présidé, lundi 19 mai 2014 au siège de la wilaya de la région Souss-Massa-Drâa, les travaux d’une journée d’études et de concertation centrée sur les perspectives de développement des activités logistiques du Grand Agadir.

Le ministre a particulièrement mis l’accent sur le besoin pour la région de se doter d’un plan logistique régional (réseau routier, zones logistiques, extension du port d’Agadir), tout en appelant l’ensemble des intervenants concernés à conjuguer les efforts pour la réalisation et l’adoption de ce plan.

Il a souligné que la mise en place de ce plan, qui tire son importance du dynamisme économique que connaît la région, permettra de décongestionner nombre d’agglomérations urbaines, notamment Agadir et Inezgane, et de répondre à la demande croissante en termes de prestations logistiques de la part des investisseurs et des opérateurs économiques de divers secteurs d’activité (agriculture, pêche, industrie et trafic routier).

Un exposé présenté par le directeur général de l’Agence marocaine de développement de la logistique, Younes Tazi a fait ressortir que ce plan régional ambitionne de réduire le coût logistique de 3 milliards de dh, d’améliorer la productivité et la compétitivité des entreprises, d’alléger la congestion des centres urbains et de réduire l’impact du déplacement des poids lourds à l’intérieur des périmètres urbains.

Ledit plan, a-t-il ajouté, vise aussi à assurer la délocalisation graduelle des zones de stockage vers les zones logistiques, valoriser les terrains et à préserver le pouvoir d’achat des consommateurs, à travers une meilleure régulation des prix à la faveur de la création de zones commerciales structurées pour les produits agricoles frais et les matériaux de construction et la réduction des intermédiaires.

Il a précisé que ce plan, actuellement dans ses phases finales, comprend trois pôles logistiques, en l’occurrence Tagadirt (95 ha), Aït Melloul (172 ha) et Haliopolis (20 ha).

Cette rencontre, qui s’est déroulée en présence notamment du wali de la région Souss-Massa-Drâa gouverneur de la préfecture Agadir Ida Outanane, du président du Conseil régional et de nombre d’opérateurs économiques, élus et députés et présidents des chambres professionnelles, a été l’occasion d’un débat ouvert et d’un échange de points de vue sur les différentes questions liées à la logistique au niveau de la région.​

MAP