Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Logistique

A+     A-

Infrastructures portuaires: le Maroc annonce un ambitieux programme d'investissement, dont 5 nouveaux ports

A+     A-
16.09.2014«Port Finance International» Casablanca accueille la conférence internationale​ «Port Finance International» a réuni en conférence à Casablanca, les divers acteurs de l’activité portuaire dans le monde. «La globalisation de l'économie impose une modernisation continue des ports» c’est ce qui a affirmé, Aziz Rabbah

La globalisation de l'économie impose une évolution permanente et une modernisation continue des ports, a affirmé, lundi à Casablanca, le ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, Aziz Rabbah.

«Le phénomène de mondialisation et de globalisation de l'économie, qui s'opère à une vitesse de plus en plus accrue, impose une évolution permanente et une modernisation continue des ports», a dit Aziz Rabbah qui s'exprimait à l'ouverture de la conférence Port finance international (PFI).

L'environnement international des ports est aujourd'hui marqué par la globalisation des échanges et l'inscription du transport maritime dans un système logistique multimodal international, a-t-il insisté.

Il a fait savoir, à cet égard, que le Maroc est en train de développer le transport maritime en se basant sur une dynamique extraordinaire comprenant les infrastructures portuaires, telles que le port Tanger-Med, indiquant que le Royaume a décidé de construire 5 nouveaux ports, de procéder à l'extension des ports actuels et de requalifier d'autres.

L'organisation du PFI dans l'une des plus grandes places portuaires du Royaume constitue une réelle opportunité à plus d'un titre, du fait qu'elle va permettre à la place portuaire de Casablanca, qui a fêté tout récemment le centenaire de son port, de figurer désormais dans les annales du PFI, un rassemblement des principaux cadres des autorités portuaires, d'experts en ingénierie, ainsi que des entreprises de logistique et de construction implantées dans la région et à l'international, a estimé Aziz Rabbah.

Le choix de Casablanca témoigne de l'attractivité dont bénéficie le secteur des ports au Maroc surtout avec la construction de Tanger-Med, la réforme portuaire et la stratégie de développement du secteur à l'horizon 2030, a-t-il précisé, soulignant que ce rendez-vous constitue également une grande opportunité pour les participants à cette conférence de prendre connaissance des mutations qu'a connues le secteur portuaire marocain durant cette dernière décennie.

De son côté, la directrice générale de Port finance international, Cathy Hodge a souligné que cette conférence ambitionne de faire du Maroc une plateforme logistique entre l'Europe et l'Afrique, notant que le choix de Casablanca pour abriter cet événement dénote de son importance dans le monde maritime.

Cet événement, qui jette l'ancre pour la première fois au Maroc, constitue une occasion exceptionnelle pour ce pays pour qu'il mette en avant sa stratégie maritime et sa réforme portuaire, ajoutant que la position géographique stratégique du Royaume lui permet d'attirer des investissements directs étrangers.

Plusieurs thèmes seront débattus lors de cette conférence de deux jours, se rapportant notamment aux «Ports marocains : une passerelle pour le transport et le commerce vers l'Afrique», «Nouvelles perspectives des Partenariats publics-privés (PPP)», à «Comment renforcer et étendre les dessertes africaines» et aux «Progrès accomplis par le secteur portuaire africain : moteurs et freins du développement commercial».

Fournisseur d'informations concernant le secteur des ports et terminaux du monde entier, PFI est une plateforme d'échange d'idées et d'expériences pour les participants et une occasion pour nouer des liens avec des leaders du marché, tout en prenant connaissance des recherches et de l'actualité en la matière.

MAP​