Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Logistique

A+     A-

M. Rebbah plaide à Cadix pour la mise en place de connexions entre la Méditerranée et l'Amérique Latine

A+     A-
05.11.2014 (MAP) - Le ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, Aziz Rebbah, a plaidé, mercredi à Cadix (Andalousie, sud de l'Espagne), pour la mise en place de connexions entre la Méditerranée, notamment le Maroc et l'Espagne, et l'Amérique Latine.

M. Rebbah, qui s'exprimait à l'ouverture de la 2ème Rencontre sur les Zones Logistiques Ibéro-Américaines et Nord Africaines qui se tient les 5 et 6 novembre dans la ville andalouse, a indiqué que ce projet peut se réaliser à travers la connexion de ports des deux régions et l'encouragement des sociétés de transport maritime et aérien, ainsi que des opérateurs d'Amérique Latine dans la perspective d'accéder au marché marocain et explorer les possibilités de mettre en place des zones logistiques.

"Le moment est venu pour que les pays latino-américains considèrent le Maroc comme un partenaire stratégique dans plusieurs domaines", a dit le ministre, faisant part de la "disposition du Royaume d'accompagner les investissements des pays latino-américains dans le marché marocain et même en Afrique et dans les pays voisins".

Le ministre a souligné la grande importance qu'accorde le Maroc au secteur de la logistique et aux zones logistiques mises en place à Casablanca et Tanger, relevant que le Royaume compte réaliser plusieurs autres zones logistiques d'ici l'année 2030 sur une superficie de 3.000 hectares.

A cet égard, il a rappelé la création de l'Agence marocaine de Développement de la Logistique et de l'Observatoire marocain de la compétitivité logistique (OMCL), notant que le Royaume occupe la première place dans le domaine de la logistique en Afrique du Nord et la deuxième en Afrique après l'Afrique du sud.

De leur côté, le maire de Cadix, Mme Teofila Martinez Saiz, et le président de la Députation de Cadix, M. José Loaiza, ont mis l'accent sur l'importance de la position stratégique du Maroc comme point d'accès sur l'Afrique, et de l'Espagne comme porte de l'Europe, appelant à saisir la proximité géographique entre les deux pays pour mettre en place une voie commerciale ouverte sur les autres continents.

Ils ont également indiqué que le Maroc, de par son expérience distinguée dans le domaine de la logistique, peut constituer un exemple à suivre par plusieurs pays, mettant en avant l'importance de la formation dans la promotion du secteur et l'usage des nouvelles technologies pour protéger l'environnement.

Cette rencontre de deux jours, dont l'ouverture a été marquée par la présence de plusieurs représentants du cycle diplomatique marocain et latino-américain à Cadix, connaît la participation de plusieurs promoteurs économiques, investisseurs, entrepreneurs, académiciens et professionnels du secteur de la logistique au Maroc, en Espagne et en Amérique Latine.

(MAP) ​