Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Logistique

A+     A-

Iles Canaries : Forte participation marocaine au 5è Salon atlantique de la logistique et du transport

A+     A-
21.11.2014 (MAP) - Le coup d'envoi de la cinquième édition du Salon Atlantique de la Logistique et du Transport (SALT-2014) a été donné, mercredi après-midi, à Fuerteventura (Iles Canaries) avec la participation du Maroc en tant qu'invité d'honneur pour la troisième année consécutive.

Au cours de cette manifestation, qui se poursuivra jusqu'au 21 courant, les participants se pencheront notamment sur les moyens de renforcer la connectivité maritime et de développer le potentiel logistique entre les Iles Canaries et l'Afrique, en particulier avec le Maroc, soulignent les organisateurs.

Intervenant lors de l'ouverture du Salon, le président du gouvernement autonome des Iles Canaries, Paulino Rivero a mis l'accent sur l'amélioration de la compétitivité qui va de pair avec l'amélioration des communications.

Après avoir souligné le rôle joué par l'Archipel canarien comme "laboratoire" pour l'amélioration de la connectivité, étant donnée son importance dans le développement du trafic aérien et maritime au niveau de la région, le responsable canarien a rappelé que la situation géostratégique des Iles Canaries lui permet d'être un trait d'union entre l'Europe, l'Afrique et l'Amérique.

De son côté, le président du gouvernement insulaire (Cabildo) Fuerteventura Mario Ca-brera s'est dit, à cette occasion, confiant quant à la réouverture de la ligne maritime entre Puerto del Rosario (Fuerteventura) et Tarfaya, ce qui, a-t-il dit, va permettre à cette île de jouer un rôle important d'ouverture sur le continent africain.

Pour sa part le Consul général du Maroc aux Iles Canaries Ahmed Moussa a annoncé la constitution, dans le cadre de ce Salon, d'un Comité de suivi sur la connectivité entre le Royaume et l'Archipel canarien.

Selon le diplomate marocain, la ligne maritime Tarfaya-Puerto del Rosario, qui pourrait entrer en service en 2015, aura des répercussions non seulement sur les relations humaines entre l'Archipel canarien et le Maroc mais aussi bénéficiera aux secteurs du transport, de la logistique et des échanges commerciaux.

Cette liaison ne va pas assurer la connectivité avec le Maroc seulement mais avec le reste de l'Afrique sub-saharienne notamment la Mauritanie, le Sénégal et la Gambie, a-t-il ajouté.

A l'issue de la cérémonie d'ouverture, il a été procédé à la signature d'un accord de coopération internationale par les clusters de logistique du Maroc, des Iles Canaries et de Brême (Allemagne) portant sur la consolidation de la coopération entre les trois régions en matière de préparation et d'exécution de projets innovants et sur l'amélioration du transport efficient entre l'Union européenne (UE) et le Maroc.

Avec cet accord, qui fait partie des actions du Programme "Intraregio", les parties signataires misent sur la déviation du transport routier vers les routes maritimes notamment pour ce qui est du transport de fruits et légumes depuis le Maroc vers l'UE pour qu'il puisse s'effectuer vers les Iles Canaries et de là vers le reste de l'Europe.

L'accord vise également à améliorer l'efficience à travers le développement du changement modal de la charge vers des routes maritimes en vue de réduire la pollution et les coûts opérationnels.

Le Salon, organisé par le cluster canarien du transport et de la logistique avec le concours du gouvernement autonome des Iles Canaries et du Cabildo de Fuerteventura, est marqué par une forte participation marocaine conduite par le Directeur général de l'Agence marocaine pour le Développement de la Logistique (AMDL) Younès Tazi et composée essentiellement de représentants de régions du sud du Maroc disposant chacune d'un stand à part.

C'est ainsi que la province d'Aousserd participe de nouveau à cette manifestation au cours de laquelle les responsables vont exposer à leurs interlocuteurs canariens les atouts et les opportunités d'investissement dans cette région du Royaume dans plusieurs domaines notamment celui de la pêche, des mines et de la construction des infrastructures, apprend-on auprès de la délégation.

La mission, conduite par le président du Conseil provincial Ahmed Abdellaoui, est organisée par ce dernier avec le concours de l'association Nass et de l'Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Sud.

L'organisation de ce Salon s'inscrit dans le cadre de la deuxième phase du programme d'actions visant à renforcer la connectivité entre les Iles Canaries et les régions du sud du Maroc (Transmaca II), notamment la consolidation d'un espace d'échange entre les institutions et les entreprises opérant dans les secteur de la logistique et du transport des deux parties.

Doté d'un budget de 100.000 euros, le Salon fait partie du Programme Opérationnel de Coopération Transfrontalière Espagne-Frontières Extérieures (POCTEFEX), dont le but est d'améliorer la connectivité aérienne et maritime entre l'Archipel canarien et le Maroc en vue de consolider et d'encourager les échanges commerciaux et la circulation des personnes entre les deux régions. Ledit Programme est financé à hauteur de 75 pc par l'Union européenne (UE) à travers le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER).

MAP​