Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Logistique

A+     A-

Grâce à ses atouts logistiques, le Maroc se positionne en tant que leader dans la région

A+     A-
02.04.2015Grâce à ses différents atouts logistiques, le Maroc se positionne en tant que leader dans la région, a affirmé, mercredi 1er avril 2015 à Paris, le directeur général de l'Agence Marocaine de Développement de la Logistique (AMDL), Younes Tazi, soulignant que la dynamique logistique que connaît le Royaume s'est concrétisée à la faveur du lancement de projets structurants.

Animant une conférence sous le thème "Stratégie logistique marocaine: dynamique en marche" organisée dans le cadre de la semaine internationale du Transport et de la logistique (31 mars-02 avril), M. Tazi a précisé que la stratégie globale adoptée dans ce domaine et qui est le fruit d'un partenariat public-privé, a permis au Maroc d'occuper la première position en Afrique du Nord et la deuxième au niveau africain dans ce secteur.

Il a, à cet égard, exposé les principaux atouts du Royaume dont sa position géographique de hub logistique naturel aux portes du marché européen et comme Gateway idéal pour l'Afrique occidentale, sa connectivité en constante amélioration (16ème mondial en termes de connectivité maritime et meilleure connectivité aérienne en Afrique du Nord) et l'important développement d'infrastructures de transport avec 1.512 km d'autoroutes, outre le premier hub portuaire au sud de la Méditerranée.

M. Tazi a également cité l'ouverture économique du Maroc sur le monde, avec la signature d'accords de libre-échange permettant l'accès à un marché de près de 1.5 milliard de consommateurs et la forte pénétration des NTIC (Réseaux de télécommunications performants et utilisation grandissante des NTIC dans le secteur).

Il a en outre exposé les principaux axes de la Stratégie logistique marocaine à savoir: le développement du réseau national intégré des zones logistiques, l'optimisation des chaînes logistiques, le développement des compétences, l'émergence de logisticiens performants, outre la gouvernance du secteur.

Le DG de l'AMDL a, d'autre part, mis en avant le développement au Maroc d'une infrastructure logistique répondant aux standards internationaux pour l'implémentation des zones logistiques et disposant d'une connectivité efficace aux infrastructures de transport et de services intégrés pour les utilisateurs, rappelant que les premières zones logistiques ont été réalisées par des opérateurs publics à Casablanca et Tanger.

Pour ce qui est des projets programmés, M. Tazi a fait savoir que l'objectif est de réaliser des parcs logistiques sur une superficie de 3.300 ha à l'horizon de 2030, précisant que plus de 1.000 ha ont été déjà mobilisés pour les zones logistiques de Casablanca et près de 1.700 ha ont été identifiés dans les régions de Tanger, Agadir, Fès, Meknès, Marrakech, Rabat, Kenitra et Dakhla.

Pour M. Tazi, le Maroc offre un grand potentiel de développement et des opportunités importantes pour l'investissement dans le secteur de la logistique grâce notamment au hub maritime déjà établi à Tanger Med et au réel potentiel pour un hub de fret aérien, ainsi qu'au grand potentiel et élan de croissance économique en Afrique durant la dernière décennie.

MAP