Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Logistique

A+     A-

Casablanca : les acteurs du transport et de la logistique appellent à l’élaboration d’une stratégie intégrée pour le développement du secteur

A+     A-
14.05.2015Des acteurs du domaine du transport et de la logistique, ont appelé mercredi 13 mai à Casablanca, à l’élaboration d’une stratégie intégrée pour le développement et le renforcement de la compétitivité des entreprises œuvrant dans ce secteur.

Les dits acteurs ont souligné, lors d’une conférence sous le thème « Pour des systèmes logistiques compétitifs : un nouveau lot de services pour les acteurs du transport et de la logistique », la nécessité d’accompagner les entreprises nationales, en particulier les PME qui constituent 95% du tissu entrepreneurial national, sur les plans financier, logistique et juridique, pour leur permettre d'améliorer leur rentabilité et de présenter des offres répondant aux consignes des marchés mondiaux.

Les acteurs ont indiqué que la tendance des PME à se diriger vers le secteur de la logistique est justifiée par les opportunités exceptionnelles et les revenus importants offerts par ce secteur.

Après avoir souligné un certain nombre de problématiques et de contraintes rencontrées par les investisseurs dans ce secteur, et qui contribuent à l'affaiblissement de la compétitivité du Maroc au niveau international, ils ont considéré que l’engagement de tous les acteurs dans des initiatives communes pour trouver des solutions intégrée et flexible, et la mise en œuvre des normes pour la qualité des services et des offres présentés par l’acteur local, est capable de renforcer les supply chain logistiques, en plus de faciliter l’admission aux marchés internationaux, et africains en particulier, à des prix compétitifs.

Dans ce cadre, l'accent a été mis sur l'importance des marchés africains pour le Maroc, vu les qualifications et le grand potentiel naturel et humain dont dispose l’Afrique, comme marché d'avenir. En soulignant que l'ouverture des acteurs marocains dans le domaine du transport et de la logistique sur les pays africains, en particulier de l'Ouest, va contribuer au développement de ce secteur sur le plan africain d'une part, de trouver des opportunités d'investissement rentables pour les entreprises nationales, et de profiter de la position du continent sur le plan des échanges commerciaux mondiaux, ce qui contribuera à renforcer le positionnement économique du Royaume au niveau régional et continental.

Et ils ont convenu qu'il y a plusieurs enjeux qu’il faut acquérir, qui sont relatifs à la simplification des règles, l’atténuation de la charge financière, la mise en place des infrastructures développées, la modernisation des services fournis par les stations et les ports au profit des professionnels du transport routier national et international, la tenue des contrats de partenariats multilatéraux avec des acteurs étrangers pour renforcer le réseau logistique national, ainsi que la mise en place de nouveaux plans pour une économie compétitive, capable de faire face à la mondialisation de la production, et la réalisation d’un équilibre entre les deux parties du processus de la production (le client et l’actionnaire).

Il est à noter que cette conférence est tenue dans le cadre du Salon International du Transport et de la Logistique pour l'Afrique et la Méditerranée qui a ouvert ses portes mardi 12 mai, organisé sous l’égide du ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, en partenariat avec plusieurs institutions et sociétés, avec la participation de près de 142 exposants.

Cette exposition, qui se tient jusqu'au 14 du mois courant, sous le thème « Chaque secteur a sa Supply chain », a pour but d’informer les professionnels sur les dernières nouveautés dans ce domaine vital pour l'économie et le développement, et de leur fournir un espace spécialisé pour partager les expériences, conclure les contrats dans les domaine du transport, la logistique les chaînes de distribution.

Le programme de cette manifestation comprend, outre le volet dédié aux produits et services, l’organisation des rencontres pour discuter des axes relatifs aux secteurs de l'industrie automobile et aéronautique, le transport portuaire et ferroviaire, la logistique de l'industrie alimentaire, le transport urbain et les chaînes de distribution.

Traduction de la dépêche MAP​