Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Marine marchande

A+     A-

Rencontres bilatérales en marge de la 1ère édition du "Maritime India Summit 2016" à Mumbai

A+     A-
15.04.2016 Rencontres bilatérales en marge de la 1ère édition du "Maritime India Summit 2016" à Mumbai ​

M. Boulif s'entretient à Mumbai avec le ministre indien du transport et de la marine marchande

Mumbai, 15 avr. 2016 (MAP) - Le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif s'est entretenu, vendredi à Mumbai , avec le ministre indien du Transport et de la marine marchande Nitin Gadkari des moyens de renforcer la coopération bilatérale, particulièrement dans le domaine maritime.

Cette entrevue, tenue en marge de Maritime India Summit 2016 (MIS 2016), a été l'occasion d'examiner la question du transport maritime, notamment le fret des marchandises, du fait que l'Inde constitue une façade maritime importante du continent asiatique, au même titre que le Maroc en Afrique du Nord, a indiqué M. Boulif dans une déclaration à la MAP.

Il a relevé que les entretiens ont porté sur la nécessité de mettre en place, à travers les entreprises maritimes opérant dans les deux pays, une ligne maritime directe entre le Maroc et l'Inde pour rapprocher les deux destinations, ainsi qu'une ligne aérienne directe pour faciliter le transport des passagers et des touristes.

Notant qu'un pays comme l'Inde, fort d'une population de 1,25 milliard de personnes, constitue un marché d'une grande importance, il a soutenu que le fait de drainer une partie aussi minime soit-elle de visiteurs en provenance de ce pays permettra au Maroc de diversifier ses produits et d'étoffer son offre touristique.

Les deux parties ont aussi évoqué la question des stages et des formations dans le domaine maritime compte tenu de la position pionnière de l'Inde en la matière au niveau de cette région du monde, a-t-il signalé, ajoutant que l'échange des expertises de part et d'autre ne peut qu'être bénéfique aux deux parties.

Les deux ministres ont également convenu d'inscrire ces points à l'ordre du jour d'une commission technique conjointe qui sera chargée d'élaborer des propositions concrètes et de définir une feuille de route en la matière, a-t-il précisé.

Dans une déclaration similaire, le ministre indien a mis l'accent sur l'importance de ces entretiens et salué, au passage, la qualité des liens unissant le Maroc et l'Inde, faisant part de l'ouverture de son pays à toutes les initiatives visant à consolider la coopération bilatérale dans le secteur maritime et les activités connexes, particulièrement dans le domaine de la formation.

Il a, en outre, souligné la disposition de son pays à apporter son soutien total au renforcement des relations avec le Maroc dans plusieurs domaines, particulièrement dans le secteur du transport maritime et du fret des marchandises et des exportations.

Les opportunités de coopération dans le secteur du transport au centre des entretiens de M. Boulif avec son homologue sud-africaine à Mumbai

Mumbai, 15 avr. 2016 (MAP) - Le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, s'est entretenu, jeudi à Mumbai, avec la vice-ministre des Transports de l'Afrique du Sud, Sindisiwe Chikunga, autour des opportunités de développement de la coopération bilatérale dans le secteur du transport.

Lors de cette entrevue, qui s'est déroulée en marge de la 1ère édition du "Maritime India Summit 2016", les discussions ont porté notamment sur la question du transport maritime direct entre le Maroc et l'Afrique du Sud, qui est devenue une nécessité impérieuse au regard des demandes formulées à cet égard, a expliqué M. Boulif dans une déclaration à la MAP.

Plusieurs projets ont été examinés dans ce cadre, notamment ceux relatifs au transport des marchandises par voie maritime, a-t-il précisé, soulignant qu'un grand nombre d'investisseurs en provenance notamment des pays du Golfe, souhaitent que le Maroc soit impliqué, dans un cadre tripartite, dans le transport des marchandises à destination de l'Afrique du Sud.

S'agissant du transport ferroviaire, M. Boulif a indiqué que l'Afrique du Sud déploie d'importants efforts afin de tirer profit de l'expérience marocaine en matière de trains navette rapides et de trains à grande vitesse (TGV), ajoutant que son homologue sud-africaine a soulevé plusieurs problématiques relatives à ce secteur.

Et le ministre de rappeler que le Maroc a adressé une invitation à l'Afrique du Sud pour prendre part aux manoeuvres aériennes de l'"African Lion", prévues fin avril courant.

De son côté, Mme Chikunga a mis l'accent sur l'importance de consolider les relations entre l'Afrique du Sud et le Maroc dans différents secteurs, notamment celui du transport, tous types confondus, qui n'a pas encore fait l'objet d'une coopération concrète.

La ministre sud-africaine a fait savoir que ces entretiens ont abouti à un accord sur la mise en oeuvre d'une commission technique pour l'examen de l'ensemble des axes majeurs ayant trait à la coopération bilatérale dans le secteur du transport.

MAP

​​