Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Marine marchande

A+     A-

Ouverture à Tanger de la 1ère édition des journées techniques portuaires et maritimes

A+     A-
26.05.2016Les travaux de la première édition des journées techniques portuaires et maritimes, sous le thème "les aides à la navigation", se sont ouverts, mercredi 25 mai 2016 au port Tanger Med, avec la participation de plus de 250 personnes représentant les secteurs maritime et portuaire, venues d’une vingtaine de pays africains et européens.
​​

S’exprimant lors de la cérémonie d’ouverture de cette grand-messe, placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah, a souligné que la situation géographique du Maroc, avec ses 3500 km de côtes et ses 38 ports, lui confère un grand avantage en matière de compétitivité logistique, ce qui lui incombe en tant qu’Etat côtier, une lourde responsabilité en matière de sécurité maritime et d’aide à la navigation, et ce au vu de la réglementation internationale en vigueur, notamment la convention "SOLAS" pour la sauvegarde de la vie humaine en mer.

" Le Maroc joue un rôle important en matière de sécurité maritime de la Méditerranée et de l’Atlantique, notamment via les installations mises en place à Tanger, en particulier le réseau de VTS portuaires", a-t-il précisé, notant que cette rencontre constitue une occasion pour mettre en exergue les développements réalisés par le Royaume dans les domaines portuaire et maritime et échanger des expériences et des bonnes pratiques entre les pays participants.

Le ministre a également souligné que le choix du complexe portuaire Tanger Med pour abriter cette conférence est dicté par la volonté de promouvoir davantage cette plateforme portuaire et logistique d’envergure, considéré aujourd’hui comme l’un des nœuds les plus importants de la connectivité maritime mondiale, et de renforcer son attractivité aux niveaux régional et international, notant que cette manifestation se veut être une opportunité pour prendre connaissance des évolutions réglementaires et institutionnelles et les standards internationaux en matière de signalisation et d’aide à la navigation maritime.

Pour sa part, le président du directoire de l’autorité portuaire de Tanger Med (TMSA), Mehdi Tazi Riffi, a souligné que cette manifestation constitue un espace de présentation, d’échange et de débat autour des systèmes d’aide à la navigation pour répondre au mieux aux enjeux de la sécurité portuaire et maritime.

Dans ce cadre, le responsable a souligné le rôle de premier plan que jouent ces systèmes d’aide à la navigation dans la préservation des écosystèmes maritimes, la promotion de la compétitivité des plateformes portuaires et logistiques, l’amélioration de la performance économique et la garantie de l’adaptation aux standards internationaux en la matière, soulignant l’importance que revêt le complexe portuaire Tanger Med en matière du développement d’une plateforme portuaire performante et réellement intégrée autour des activités complémentaires de transbordement, d’import-export, et de logistique à valeur ajoutée.

De son côté, le président de l’Association Internationale de la Signalisation Maritime (AISM/IALA), Juan Francisco Rebollo, a indiqué que cette rencontre de taille constitue une opportunité dédiée aux participants pour échanger leurs expériences, expertises et bonnes pratiques en matière des systèmes d’aide à la navigation, et de la sécurité et sureté maritimes dans la région, et ce afin de développer des stratégies à même de renforcer la compétitivité portuaire et logistique des économies mondiales, saluant le développement que connait le Royaume en termes d’infrastructures portuaires et logistique, qui l’érige en modèle dans la région.

Le responsable a aussi réitéré l’engagement de son institution à mettre à la disposition des autorités maritimes marocaines son expérience et son expertise dans le domaine de signalisation maritime, et ce afin de renforcer les compétences des autorités portuaires, moderniser les systèmes d’aide à la navigation maritime du Royaume, en général, et du port Tanger Med, en particulier, et à garantir le respect des normes internationales en vigueur en matière de sécurité et de sureté maritime.

Quant au conseiller auprès de l’AISM, chargé du développement de la formation et de renforcement des capacités pour l’Afrique, Jacques Monchard, il a souligné que cette manifestation constitue une plateforme d'échange autour des moyens d’amélioration de la sécurité de la navigation, à travers les systèmes d’aide à la navigation, et ce afin de réduire les risques d’accidents dans les différentes zones de trafic maritime.

"Le Maroc est sur la bonne voie dans le domaine portuaire, notamment en termes d’infrastructures maritimes", a expliqué le responsable, notant que l’AISM est disposée à dispenser des formations aux autorités portuaires et maritimes marocaines, à même de renforcer leurs compétences en matière de sécurité et de sûreté maritime.

Au programme de cette manifestation de trois jours, organisée par le ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique, en partenariat avec l’Agence nationale des ports (ANP) et l’autorité portuaire Tanger Med (TMPA), figure l’organisation de conférences sur "le référentiel réglementaire des systèmes d’aide à la navigation et la gestion de l’information nautique", "l’état de l’art technique en matière des aides à la navigation et de suivi du trafic", et "les expériences institutionnelles et organisationnelles".

MAP