Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Marine marchande

A+     A-

Inauguration du 1er entrepôt frigorifique au Port Tanger-Med

A+     A-
02.06.2016Le premier entrepôt frigorifique au niveau de la zone franche logistique du Port Tanger Med, dénommé "Friopuerto Tanger", a été inauguré, mercredi 01 juin 2016, avec un investissement de 50 millions de dirhams (MDH), et ce afin de répondre aux besoins des exportateurs et importateurs de produits agricoles et de la mer et de renforcer la valeur ajoutée liée aux exportations marocaines de produits agricoles et de la pêche.

Cet entrepôt frigorifique ultramoderne, qui constitue le premier hub logistique à température contrôlée, est le résultat d’une coopération fructueuse entre des investisseurs marocains, américains et espagnols, qui vise à encourager les exportateurs marocains de produits agricoles, alimentaires et de la pêche à renforcer leur position sur les marchés internationaux, à répondre aux besoins des marchés étrangers et à renforcer la compétitivité de l’économie nationale.

Dans une déclaration à la presse, à l’issue de la cérémonie d’inauguration, le ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, a souligné que ce projet d’une importance cruciale pour les secteurs de l’agriculture, la pêche maritime et de la logistique, vient concrétiser la coopération liant son département au ministère de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, et ce afin d’augmenter la valeur ajoutée des exportations marocaines, améliorer la rentabilité des exportateurs et de tirer profit de la production agricole et maritime du Maroc, à travers la présentation d'une offre efficace en termes d’entreposage des fruits, légumes et des produits de la pêche.

Dans ce cadre, le ministre a assuré que ce projet aura un effet bénéfique aussi bien sur le Maroc que sur ses partenaires commerciaux, dont l’Union européenne et les Etats-Unis, dans la mesure où il devrait permettre de répondre aux besoins de ces marchés étrangers en matière de produits agricoles et de pêche dans les meilleurs délais et avec une meilleure qualité, ainsi que de renforcer la compétitivité des produits marocains sur l’échiquier international.

Pour sa part, le ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, Aziz Rabbah, a indiqué que ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale logistique, vise à renforcer la compétitivité des exportations marocaines, à travers la mise en place d’une unité d’entreposage, en particulier pour les produits périssables.

Dans ce sens, le ministre a affirmé que cette expérience sera par la suite généralisée au niveau des autres ports et pôles agricoles du Royaume, notant que ce projet devrait permettre au Maroc de gagner des points dans les classements mondiaux en matière de logistique, et de compétitivité des ports et de l’économie nationale.

De son côté, l’ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, Dwight L. Bush, a mis l’accent sur l’importance que revêt ce projet en matière de renforcement de la valeur ajoutée des exportations marocaines, de promotion des productivités agricole et maritime nationales, et de mise en œuvre de l’accord de libre-échange entre le Maroc et les Etats unis et du Plan Maroc vert (PMV).

Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme de l’Agence américaine pour le développement international (USAID) "compétitivité économique du Maroc (2009-2014)", qui a démontré que les services liés à la chaîne du froid, notamment l’entreposage frigorifique et le transport de conteneurs frigorifiques constituent des éléments essentiels pour promouvoir l’exportation des produits agricoles à haute valeur ajoutée et réduire les pertes post-agricoles, a-t-il précisé.

Quant au président directeur général de la société "Friopuerto Tantger", Hicham Kadiri, il a souligné que ce projet vient accompagner la dynamique de trafic maritime que connait le port Tanger Med, à travers la présentation d’une plateforme d’entreposage frigorifique visant à renforcer la qualité des produits alimentaires frais et surgelés destinés à l'export et à promouvoir la compétitivité logistique du Royaume.

Cette première phase du projet, réalisée sur une superficie de 6.500 m2, dont 5.500 m2 construite, avec des lieux de stockage d’une capacité de plus de 45.000 m3, est composée de 5 chambres frigorifiques, dont 2 réservées à des températures négatives (-25 degrés celsius), en particulier pour les produits périssables, et 3 chambres pour des températures positives (entre 0 et 15 degrés) destinées au stockage des produits frais à courte durée, a expliqué le responsable.

Et de préciser que le projet, dans sa première phase, emploie une vingtaine de personnes, dans le dessein d’atteindre plus de 60 employés avec l’achèvement de la 2ème phase, qui sera dotée d’une enveloppe budgétaire de 50 MDH, ajoutant que la société offre également aux clients des services de palettisation, d’étiquetage, de mise en conformité par rapport aux réglementations sanitaires et de réduction des coûts logistiques et de transport. Pour le président du Conseil de surveillance de l’Agence spéciale Tanger Med (TMSA), Fouad Brini, ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de la politique économique nationale visant à développer les exportations nationales et à promouvoir la production agricole et maritime, vient renforcer l’offre portuaire de Tanger Med, accompagner les autres projets lancés au niveau de cette plateforme portuaire et logistique d’envergure aux niveaux national et international, et à consolider les échanges commerciaux liant le Maroc, l’Union européenne et les Etats-Unis.

La réalisation de cet entrepôt a été rendu possible grâce à une garantie de 50 pc du prêt commercial octroyée par l’USAID au profit de la société FrioPuerto Tanger, soit un seuil de 7 millions de dollars, pour la construction, l’équipement et la mise en opération de cette unité d’entreposage frigorifique.

Au Maroc, l’USAID intervient dans trois secteurs, à savoir l’éducation, le développement économique, et la démocratie et la gouvernance. Depuis 1957, l’USAID a investi plus de deux milliards de dollars en assistance technique et humanitaire au Maroc.

MAP

​​