Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Marine marchande

A+     A-

Bourse de Casablanca : la cloche retentit aujourd'hui pour Marsa Maroc

A+     A-
19.07.2016Le spécialiste de l’exploitation portuaire Marsa Maroc fait, aujourd’hui, ses débuts à la Bourse de Casablanca. Une introduction censée contribuer à redynamiser un marché en manque de papier frais et empreint à une atonie qui perdure depuis des années. L'État empoche ainsi près de 2 milliards de DH et permet à l’entreprise d'accélérer la mise en œuvre de son plan de développement.

Ce mardi 19 juillet est à marquer d'une pierre blanche. La Bourse de Casablanca accueille ce jour une nouvelle entreprise, en l’occurrence Marsa Maroc. La première depuis le début de l'année. Le spécialiste de l’exploitation portuaire fait ainsi ses débuts sur la place casablancaise en tant que 76e société cotée. Une introduction d'autant plus significative et porteuse d’enjeux qu'elle concerne une entreprise publique et qu'elle n'est pas motivée par une simple rentrée d’argent pour l’État, selon le ministère des Finances. Sa préoccupation première, affirme-t-il, est plutôt de dynamiser le marché boursier qui manque cruellement de profondeur et qui est empêtré depuis des années dans une situation de torpeur et de platitude.

L’introduction en Bourse des entreprises publiques est, en fait, l’une des revendications de longue date des acteurs du marché et des observateurs qui la présentent comme une des solutions déterminantes pour relancer le marché. D’ailleurs, ce n’est pas vraiment un hasard si cette opération coïncide avec la démutualisation de la Bourse de Casablanca qui a donné lieu à l’ouverture de son capital, bouclée le 17 juin dernier.

Le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Boussaïd, l’avait explicitement signifié en exprimant, lors de la cérémonie de signature, la volonté des pouvoirs publics de contribuer au développement et à la dynamisation de la place à travers, chaque fois que cela se justifie, la cotation d’entreprises publiques. Surtout que cette introduction en Bourse, annoncée pour 2014 puis pour 2015 et enfin validée le 10 juin dernier par l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), est la plus importante de ces dernières années. Elle porte sur 40% du capital de l’ex-Sodep, soit plus de 29,358 millions d'actions cédées d'une valeur nominale de 10 dirhams. Pour rappel, le prix de référence de l’action (hors décote ou prime spécifique à un type d’ordre) avait été fixé à 65 dirhams. Le montant maximum de l’opération ressort ainsi à plus de 1,939 milliard de dirhams.

Une valorisation considérée intéressante par les analystes qui confirment les propos des Finances. Marsa Maroc est présentée comme une valeur de rendement qu’attendaient les investisseurs en quête de placements intéressants.

L'autre caractéristique de cette opération est qu’elle contribue à la diversification des sociétés cotées, en introduisant un nouveau secteur d’activités sur le marché boursier, celui des services portuaires.

L’opérateur national spécialisé dans l’exploitation portuaire compte sur sa cotation pour accélérer la mise en œuvre de son plan de développement, qui porte globalement sur le renforcement de son positionnement sur le marché national et le développement à l’international notamment en Afrique. À la clé, un programme d’investissements de l'ordre de 10 milliards de DH sur dix ans.

Source : Le Matin

Dossier de presse sur l'introduction en bourse de Marsa Maroc

​​​