Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Marine marchande

A+     A-

Une chaine de télévision, très suivie en Amérique Latine, met en relief les grands projets de développement engagés par le Royaume

A+     A-
26.08.2016​ Buenos Aires, 24/08/2016 (MAP)- La chaine de télévision "America Sport" a diffusé, dimanche, un spécial Maroc consacré notamment aux projets de développement lancés par le Royaume dans différents domaines.

Dans ce documentaire intitulé "Le Royaume du développement durable" la chaîne, très suivie en Amérique Latine, a mis en relief différents aspects du développement économique, social et touristique réalisé par le Maroc, en soulignant spécialement les projets d'énergie renouvelables et à leur tête la centrale thermo-solaire Noor de Ouarzazate, première phase d’un projet, considéré comme le plus grand du genre au monde.

Le Maroc qui abritera la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22) en novembre prochain, mise sur les énergies renouvelables en tant qu’alternative respectueuse de l'environnement, note la chaine, en relevant que la station thermo-solaire Noor 1 est la première phase du projet "Noor-Ouarzazate" qui vise à produire 580 mégawatts d'électricité et de fournir un million de foyers avec une énergie propre après la finalisation des stations "Noor 2", "Noor3" et "Noor 4".

Et la chaîne de souligner que le leadership régional du Maroc en matière de développement durable est basé sur des plans et des stratégies ambitieuses, en faisant noter que le Royaume aspire à l’horizon 2020 à couvrir 42% de ses besoins avec des énergies renouvelables et de porter ce taux à 52% en 2030.

"America sport" note également qu’au sud du pays, et plus précisément à Tarfaya, se dresse la plus grande station de production d’énergie éolienne en Afrique, qui devra produire 2000 MGW à l’horizon 2020, et réduire l’émission de 600.000 Tonnes de CO2 par an.

La chaine revient également sur le développement et la prospérité économique et sociale que connaissent les Provinces du Sud grâce aux grands projets de développement qui respectent l’environnement, sans oublier le projet de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Tanger et Casablanca, qui s’inscrit dans le cadre des grands chantiers lancés par la Royaume et placent le citoyen au cœur d’une politique de développement durable.

Le documentaire a également présenté le complexe portuaire Tanger Med, le plus grand du genre au sein du bassin méditerranéen, en soulignant les atouts du Maroc, un pays aux racines africaines, ouvert sur toutes les cultures et offrant de grandes potentialités touristiques.

MAP