Système AIS
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
  • Rejoignez-nous :
    • SECTEUR PORTUAIRE ET MARITIME

    Système AIS 

     

    En matière de suivi du trafic maritime, la création de Services de Trafic Maritime (VTS) a permis de rendre la surveillance de la navigation maritime plus interactive ; puis, plus tard, la mise en place de systèmes obligatoires de comptes rendus de navire et le développement du concept de Système de Suivi de Trafic des Navires et d’Information (VTMIS) a élargi les moyens et les objectifs du suivi des navires. 

    Mais le véritable changement est intervenu avec la décision de l’OMI d’imposer l’emport et le fonctionnement en continu du Système d’Identification Automatique (AIS) à bord de tous les navires de commerce d’une jauge brute égale ou supérieure à 300.

    L’installation de stations AIS à terre donne désormais la possibilité aux Autorités concernées d’avoir automatiquement la connaissance détaillée du trafic maritime dans la bande côtière, ce qui était très difficile à obtenir. Cela permet, non seulement, d’interagir avec plus d’efficacité et plus en amont des incidents et accidents, mais aussi de procéder à des analyses de risques basées sur des données chiffrées et non plus sur des hypothèses.

    Le long de ses côtes méditerranéennes et atlantiques l’espace maritime marocain connait une intense activité maritime. Plusieurs types de navires passent par les eaux marocaines soit pour se rendre à l’un des ports marocains soit pour prendre une route maritime vers d’autres destinations (Europe, Afrique…).

    Pour ce faire, une base de données a été mise en place afin de pouvoir collecter et compiler les informations collectées par les 14 stations installés le long de la côte marocaine afin de mener une étude pour identifier la(es)zone(s) à risque et prendre les mesures nécessaires pour prévenir les accidents et assurer une bonne couverture des eaux sous souveraineté ou juridiction marocaine.​​​​

    • LES SECTEURS