Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Ports et Domaine Public Maritime

A+     A-

Monsieur Abdelkader AMARA visite le chantier du Nouveau Port de Safi

A+     A-
02.04.2018 Monsieur Abdelkader AMARA, Ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, a effectué, le samedi 31 mars 2018, une visite du chantier du nouveau port de Safi afin de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de construction de ce port.

Lors de cette visite, une présentation a été faite à Monsieur le Ministre sur l’état d’avancement des travaux de construction de la 1ère phase de ce projet, qui a atteint 85%, pour un montant d’investissement, qui comprend les études et la réalisation, d’environ 4,15 milliards de dirhams.

Cette 1ère phase, lancée par Sa Majesté le Roi Mohamed IV que Dieu l’Assiste le 19 avril 2013 et dont les études sont actuellement achevées, a été financée dans le cadre de deux conventions cadres établies respectivement en février 2013 et juin 2013, entre le Royaume du Maroc et le Fonds Koweitien pour le Développement Economique Arabe (FKDEA).

La réalisation dudit projet, a pour objectif d’accompagner le secteur énergétique et l’industrie chimique dans la Région et de donner un élan à la requalification urbaine du port de la ville de Safi ainsi que le développement économique et social de la Région. La construction du port se concrétisera en 3 phases :

- Une première phase pour assurer l’importation annuelle de 3.5 Millions de tonnes de charbon, nécessaire au fonctionnement de la nouvelle centrale thermique de Safi pour la production d’une puissance totale de 1320 MW.

- Une seconde phase qui permettra d’augmenter l’importation à 7 Millions de tonnes de charbon par année afin de répondre aux besoins de l’extension de la centrale thermique de Safi pour la production d’une puissance totale de 2640 MW et pour accompagner le développement des industries chimiques du Groupe OCP en assurant un trafic annuel de 14.17 Millions de tonnes à l’horizon 2025

- Une troisième phase où le port sera doté de quais supplémentaires pour assurer un trafic global annuel import/export de l’OCP de 21.95 Millions de tonnes à l’horizon 2040.

​​