Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Ports et Domaine Public Maritime

A+     A-

Accidents de la circulation: Nette baisse de 64,73 % du nombre de morts en avril

A+     A-
03.06.2020Les accidents de circulation ont fait 85 morts en avril, soit une nette baisse de 64,73%, alors que les accidents mortels ont totalisé 82, soit une diminution de 58,38%, par rapport au même mois de l'année précédente, selon un bilan provisoire des accidents de la circulation établi par le Ministère de l'Équipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau.
​​

Le bilan statistique provisoire des accidents et victimes des accidents de la route survenus au cours du mois d'avril 2020 fait ressortir une diminution généralisée des principaux indicateurs de l'accidentologie. En effet, les données du mois d'avril en comparaison avec les données provisoires du même mois de l'an dernier montrent que les accidents corporels ont atteint 2.165, soit un recul de 72,33%, tandis que le nombre des blessés graves a enregistré 171 (-71,64%). Le nombre des blessés légers a, quant à lui, affiché une baisse de 75,84%, soit 2.624 blessés.

Les premières victimes des accidents de la route sont les usagers vulnérables (piétons et usagers des deux et trois roues) qui restent la catégorie la plus touchée, enregistrant plus de 81% des tués, suivie par les usagers des voitures de tourisme qui représentent 12% de l’ensemble des tués.

Ces trois principales catégories d’usagers, qui cumulent environ 93% de l’ensemble des tués, ont enregistré de fortes diminutions, par rapport au mois d’avril 2019 : -48,08% pour les piétons, -43,24% pour les usagers des deux et trois roues et -89,69% pour les usagers des véhicules légers.

Les autres catégories d’usagers, dont les effectifs sont moins importants, ont enregistré également des baisses variant entre -28,57% pour les usagers des poids lourds (deux tués de moins : cinq au lieu de sept en avril 2019) et -100% pour les usagers des taxis, des autocars et des charrettes (trois tués de moins pour chaque catégorie : 0 au lieu de trois tués en avril 2019).

Sur le plan régional, les douze régions ont enregistré des diminutions du nombre des accidents en avril 2020 par rapport à avril 2019 variant entre -14,29% dans la région de Dakhla-Oued Ed Dahab et -77,78% dans la région de Marrakech-Safi.

Concernant les nombres des tués, 10 régions sur 12 ont connu des baisses variant entre -42,86% dans la région Darâa-Tafilalt et -88,89% à Béni Mellal-Khénifra. Par contre, la région de Guelmim-Oued Noun a enregistré une augmentation des nombres des tués (4 tués au lieu de 1 tué en avril 2019), alors que la région de Dakhla-Oued Ed Dahab, avec zéro tué, a enregistré une stagnation de cet indicateur.

S’agissant des blessés graves, les douze régions ont connu des baisses importantes, en avril 2020 par rapport à avril 2019, variant entre -32,26% dans la région de Béni Mellal-Khénifra et -100% à Dakhla-Oued Ed Dahab. S'agissant des blessés légers, les douze régions ont enregistré des baisses, en avril 2020 par rapport à avril de l'an dernier, variant entre -12,50% dans la région de Dakhla-Oued Ed Dahab et -83,78% à Darâa-Tafilalt.

Par ailleurs, le bilan provisoire au titre des quatre premiers mois de l’année 2020, en comparaison avec les quatre premiers mois de l’année 2019, affiche une diminution de 22,48% des accidents corporels (25.113 accidents), 674 accidents mortels, soit une baisse de 26,74%, 738 tués (-30,18%), 1.787 blessés graves (-31,95%) et 32.825 blessés légers (-24,17%).

Cette baisse drastique des indicateurs de la sécurité routière en avril 2020 est due à la mise en place des mesures de confinement sanitaire au Maroc lié au Covid-19, toujours en cours, à partir du 20 mars 2020, avec une réduction de la mobilité des personnes au strict minimum, ce qui a entrainé une forte diminution des risques routiers.

En effet, la comparaison du bilan provisoire de la période allant du 20 mars à 30 avril 2020, avec les données provisoires de la même période de 2019, dénote des baisses spectaculaires, soit une diminution de 73,98% des nombres des accidents corporels (2.858 accidents au lieu de 10.982), un recul de 67,87% des nombres des tués (107 tués au lieu de 333), une diminution de 75,06% des nombres des blessés graves (219 blessés graves au lieu de 878) et une baisse de 77,01% des nombres des blessés légers (3.500 blessés légers au lieu de 15.222).