Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

   Ports et Domaine Public Maritime

A+     A-

Activité portuaire : un volume global de 62,6 millions de tonnes à fin août 2020

A+     A-
16.09.2020Le trafic transitant par les ports gérés par l’Agence Nationale des Ports (ANP) a atteint à fin août 2020 un volume global de 62,6 millions de tonnes, en hausse de 6,8% en glissement annuel.

Au titre du seul mois d’août 2020, l’activité portuaire a enregistré une progression de 9,8% par rapport au même mois de l’année dernière, pour s'élever à 7,8 millions de tonnes.

L'analyse de la nature de flux montre une hausse de 8,8% des importations avec un volume de 38,9 millions de tonnes, en raison notamment de l'augmentation des importations des céréales (+51,1%), des aliments de bétails (+22,4%), du charbon (+10,1%), de l’ammoniac (23,3%) et du soufre (+16,2%).

Lors des huit premiers de 2020, les exportations ont connu une progression de 4,5%, soit un trafic global de 21,7 MT, due particulièrement au fort rebond du trafic des engrais (+30,8%).

L'ANP fait également état d'un repli de 4,6% des volumes du cabotage, avec un trafic de 2 MT, induit essentiellement par la baisse du trafic des conteneurs au port de Casablanca (-5,3%) et du gasoil au port de Mohammedia (-32,8%).

La répartition du trafic par port fait ressortir que les ports de Mohammedia, Casablanca et Jorf Lasfar ont assuré le transit de 49 millions de tonnes ce qui représente environ 78,3% du trafic des ports gérés par l’ANP.

Les importations des céréales ont atteint 6,7 millions de tonnes au terme des huit premiers mois de l’année 2020, en hausse de 51,1% par rapport à la même période de l’année précédente.

L’analyse de la répartition de ce trafic par port fait ressortir une forte concentration de cette activité au port de Casablanca avec 3,8 millions de tonnes, représentant environ 56,4% du trafic global des céréales, et 'une hausse globale des importations en cette denrée dans les ports de Jorf Lasfar (+48%), Casablanca (+38,1%), Agadir (+64,1%) et Nador (+286%).

Pour sa part, le trafic des phosphates et dérivés a atteint, à fin août 2020, un volume d’environ 24,2 millions de tonnes, enregistrant une hausse de 12,3%, notant que cette progression est due principalement au fort rebond des exportations des engrais (+30,9%) et des trafics du soufre (+21,1%) et de l’ammoniac (+23,3%).

De son côté, le trafic global des hydrocarbures s’est chiffré à 6,3 millions de tonnes à fin août 2020, marquant ainsi une baisse de 10,5% par rapport à la même période de l’année écoulée, précisant que cette variation s’explique par le recul de cette activité aux port de Mohammedia (-12,5%), Jorf Lasfar(-9,6%), Nador (-15,1%), Agadir (- 2,8%) et Laayoune (-10,7%).