Activités des ports en chiffres
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
  • Rejoignez-nous :
    • SECTEUR PORTUAIRE ET MARITIME

    ACTIVITES PORTUAIRES : Année 2018

    file_pdf_download_icon-icons.com_68954.png


    TRAFIC GLOBAL


    Les ports marocains ont traité au cours de l’année 2018 un trafic global de 137,5 Millions de tonnes, contre 134,9 Millions de tonnes en 2017, soit une hausse de 1,9%. Cette hausse est attribuable à l’accroissement aussi bien du volume des importations (+2,62%) que du transbordement (+3,8%), tandis que le volume des exportations a légèrement baissé de 0,9%.

    L’évolution du trafic global 2008-2018 s’est présentée comme suit :

    trafic global 2018.pngTRAFIC PAR PORT

    Au terme de l’année 2018, la répartition du trafic global par port se présente comme suit : 

    tableau 1.GIF 

    L’analyse du trafic par port montre que sept ports nationaux ont marqué une évolution positive des volumes traités, à savoir les ports de Nador (+26,9%), Tanger-Med (+1,8%), Jorf-Lasfar (+8,2%), Agadir (+5,8%), Tan-Tan (+4,0%), Laâyoune (+7,1%) et Dakhla (+3,2%). Cependant, les ports de Mohammedia, Casablanca et Safi ont accusé une baisse de leurs trafics respectifs.

     

    contribution ports.GIF 
    1 Trafic englobant l’import, l’export, le cabotage et le transbordement.
    2 Trafic englobant l’import, l’export et le cabotage.

    Avec 114,367 Millions de tonnes traités en 2018, les ports de Tanger Med, Jorf Lasfar et de Casablanca concentrent près de 83% du trafic national. Ainsi, le port de Tanger Med se positionne en tête de liste, grâce à son activité principale de transbordement des conteneurs, il assure 38% du trafic global portuaire. Quant au port de Jorf Lasfar, il a réalisé la plus forte progression de l’année, avec un trafic de 32 Millions de tonnes, et a devancé pour la première fois le port de Casablanca, devenant ainsi le premier port import-export du Royaume en termes de volume de marchandises traitées.

    Evolution du trafic par port.GIF


     TRAFICS SPECIFIQUES 

    La synthèse de l’évolution des principaux trafics stratégiques ayant transité par les ports durant l’année 2018, se présente comme suit : 

     TRAFIC DES CONTENEURS

    Le trafic des conteneurs s’est développé et se développe, sur toutes les routes maritimes du monde. La conteneurisation connaît une forte croissance au niveau mondial.

    Au Maroc, la tendance haussière du trafic des conteneurs est beaucoup plus apparente avec un rythme de croissance de l’ordre de 10%, en moyenne, sur les dix dernières années. En effet, le volume global traité en 2018 (4,717 Millions d’EVP contre 4,502 Millions d’EVP en 2017), représente le triple du niveau de cette activité il y a dix ans. 

    Le trafic des conteneurs domestiques s’est élevé à 1 409 611 EVP en 2018, soit une hausse de 4,82% par rapport à 2017.

    L’activité de transbordement des conteneurs, quant à elle, a connu un essor important depuis son démarrage au port de Tanger Med en 2007, pour atteindre un trafic de 3 307 818 EVP, en 2018. 

    Le graphique, ci-après, montre l’évolution du trafic des conteneurs pour les onze dernières années :

    CONTENEURS GLOBAL "TRANSBORDEMENT" ET "DOMESTIQUE" EN EVP 

    conteneurs global.png


    TRAFIC DES HYDROCARBURES

    Le volume des hydrocarbures traités en 2018 a atteint 14,630 Millions de tonnes, marquant ainsi une baisse importante de 14,37% par rapport à l’année dernière.

    L’évolution du trafic des hydrocarbures 2008-2018 se présente comme suit :

    trafic hydrocarbure.png



    TRAFIC DES CEREALES 

    Le volume de céréales traitées en 2018 a atteint 6,688 Millions de tonnes, marquant ainsi une hausse de 1,53% par rapport à la même période de l’année écoulée. 

    L’évolution du trafic céréalier 2008-2018 se présente comme suit :

    Trafic céréales.png


    La répartition de ce trafic par port, au cours de l’année 2018, fait ressortir une concentration de cette activité autour des ports de Casablanca (62,8%) et de Jorf Lasfar (21,1%). 

    TRAFIC PHOSPHATE ET PRODUITS LIES

    Le trafic du phosphate brute et produits liés a atteint, au cours de l’année 2018, un tonnage global de 32,808 Millions de tonnes, soit une faible hausse de 1,1% par rapport à l’année précédente due notamment au progrès enregistré au niveau des exportations du phosphate brut de +0,03% (11,180Mt), des engrais +2,7% (8,273Mt) et de l’acide phosphorique -2,5% (3,780 Mt), et des importations du soufre + 3,4% (5,533Mt) ,de l’ammoniac de -5% (1,410Mt).

    trafic phosphate.png


    TRAFIC TIR 

    EVOLUTION DU TRAFIC TIR

    trafic TIR.png

    Le TIR a confirmé son évolution positive observée depuis 2014, en enregistrant une nouvelle hausse considérable de 14,41%, pour atteindre 339 802 unités en 2018.

    En effet, le TIR marocain renferme des capacités de développement intéressantes et de bonnes perspectives pour l’avenir surtout avec l’arrivée à maturité du plan Maroc Vert et le renforcement des échanges de marchandises avec l’UE, le Maghreb et les pays d’Afrique Subsaharienne.

    La répartition de cette activité par port se présente comme suit :

    tableau TIR.GIF

    TRAFIC VEHICULES NEUFS

    EVOLUTION DU TRAFIC DES VEHICULES NEUFS 

    trafic véhicules neufs.png


    Le trafic des véhicules neufs traité par les ports en 2018, a atteint 586 980 unités contre 537 136 unités en 2017, enregistrant ainsi une hausse de 9,3%.

    Ce trafic a connu une tendance haussière dès l’année 2012 qui s’explique essentiellement par le démarrage de l’usine Renault de Tanger. Cette tendance de croissance va continuer avec la mise en service de nouvelles unités industrielles notamment celle de PSA.

    En 2018, la répartition de cette activité par port se présente comme suit : 

    • Tanger Med : 479 321 unités, soit 6,8% par rapport à 2017; dont 88 451 unités en transbordement (+36,8%) ;
    •  Casablanca : 107 659 unités, soit 0,8% par rapport à l’année 2017.

     

    TRAFIC PASSAGERS ET CROISIERES

     Le trafic maritime des passagers et croisières a enregistré une évolution positive, au terme de l’année 2018, le trafic global des passagers et croisières a atteint 5,375 Millions de passagers, contre 5,197 Millions de passagers en 2017, soit une augmentation de 3,43%. 

    Les ports du détroit, Tanger Med et Tanger ville, ont traité plus de 82% de ce trafic.

    Le trafic global des passagers et croisières se répartit comme suit : 


    tableau passagers et croisières.GIF


    Globalement, l’évolution du trafic des passagers 2008-2018 est illustrée par le graphique suivant :

    trafic passagers et croisières.png


    • LES SECTEURS