Stratégie du Transport Routier
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
  • Rejoignez-nous :
    • SECTEUR ROUTIER

    Routier

    Stratégie du transport routier

    Le secteur du transport routier, qu’il s’agisse du transport en commun de personnes ou du transport de marchandises constitue l’un des principaux facteurs contribuant directement ou indirectement à la mobilité des citoyens et aux flux de marchandises, ainsi qu’au processus de production et de développement des échanges commerciaux tant au niveau national qu’international.

    La prédominance du transport routier résulte de la part de ce mode qui réalise 75 % des flux de transport de marcha​ndises (hors phosphates) et 35 % des déplacements interurbains de personnes. De même que ce mode de transport contribue à la création d’environ 200.000 postes d’emplois directs sans compter les postes d’emplois indirects.

    Considérant ces données et eu égard aux défis majeurs auxquels le Maroc est confronté en ce début du 3ème millénaire, ainsi qu’aux aspirations et objectifs stratégiques définis dans le programme gouvernemental et dans la stratégie nationale de la compétitivité logistique ; le secteur du transport routier est devenu la pierre angulaire de toutes les problématiques liées à la sécurité, à la coopération, au partenariat, à la cohésion sociale et au développement socio-économique et politique. Pour ces raisons, la nécessité de développer la capacité de ses services sur les plans de qualité, de sécurité routière et de coût est impérieuse.

    Dans ce cadre ; le Ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique déploie des efforts sans précédents en vue de réformer l’arsenal juridique réglementant le secteur, de mettre à niveau l’élément humain sur le plan professionnel et social et la mise à niveau des différentes prestations de transport routier et la révision des procédures y afférentes en vue de remplacer le régime d’autorisation par celui de déclarations et l’adoption de cahiers de charges, ainsi que le renforcement de la coopération internationale bilatérale dans le domaine du transport international par route.

    S’agissant de la sécurité routière, le fléau des accidents de la circulation sur nos routes constitue une véritable hécatombe décimant quotidiennement les vies de dizaine de citoyens innocents, et provocant des handicaps durables pour des centaines de victimes, ce qui entraine d’énormes souffrances aux familles et proches des victimes.

    De même que résultent de ces accidents, des répercussions négatives au niveau social et économique du fait qu’ils entrainent quotidiennement plus de 11 tués et 34 blessés graves, nonobstant leur coût social et économique lourd estimé à 13 milliards de Dh/an.

    Aussi, le traitement du fléau des accidents de la circulation requiert la mobilisation de toutes les instances concernées par cette problématique : Administrations et société civile en vue de doubler d’efforts et de coordination dans la lutte contre ce fléau.

    Dans ce cadre, le Ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique œuvre pour renforcer l’arsenal du contrôle routier et de répression en vue de limiter les comportements irresponsables de certains conducteurs ​et accompagner ces efforts par des actions de sensibilisation, de communication et d’éducation routière et la mise à niveau des infrastructures et de secours aux victimes des accidents de la route. De même qu’une nouvelle approche est adoptée pour la coopération avec la société civile basée sur la contractualisation avec les associations de la société civile, sur des programmes intégrés d’éducation routière et l’examen d’opportunité de leur financement.

    En ce qui concerne la qualité des services offerts aux citoyens et aux usagers, les efforts du Ministère de l’Equipment et du Transports sont concentrés actuellement sur l’amélioration des services relatifs aux permis de conduire et aux cartes grises et ce, conformément aux orientations émanant du programme gouvernemental relatives au rétablissement de la confiance entre l’Administration et le citoyen et à la simplification des procédures administratives.

    C’est ainsi qu’en vue d’affronter ces défis et la mise en œuvre des mesures d’urgence de réforme et de mise à niveau du secteur du transport routier et de la sécurité routière, le Ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique a élaboré une feuille de route axée sur les thèmes suivants : 

    • Réforme du secteur du transport en commun de personnes par route ;
    • Mise à niveau du transport en commun de personne en milieu rural ;
    • Mise à niveau du transport de marchandises par route ;
    • La sécurité routière ;
    • Amélioration des services liés aux permis de conduire et cartes grises ;
    • Mise à niveau de l’administration. 

     

    Télécharger la feuille de route

    • LES SECTEURS