Pour compte propre
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
  • Rejoignez-nous :
    • SECTEUR ROUTIER

    Routier

    Transport de marchandises pour compte propre

     

    Toute entreprise ayant une activité commerciale, industrielle ou  agricole peut effectuer le transport de ses propres marchandises au  moyen de véhicules lui appartenant.  Les véhicules destinés au transport de marchandises pour compte  propre sont couverts par un carnet de circulation délivré par les  délégations du ministère. ​

    Bases juridiques :

    • Loi 16-99 modifiant et complétant le dahir n°1.63.260 du 12 novembre 1963 relatif au transport par véhicules automobiles sur route ;
    • Décret n°2.03.169 relatif au transport de marchandises pour compte d’autrui et pour compte propre, publié au BO le 26 mars 2003.
    • Arrêté n°2.03.169 du Ministre de l’Equipement et du Transport pris pour l’application du décret susvisé, publié au BO le 26 mars 2003.

    Modalités d’octroi du carnet de circulation :​

    La demande de délivrance du carnet de circulation doit être déposée  auprès de la délégation régionale ou provinciale du Ministère de  l’Equipement et du Transport dans le ressort territorial duquel le  postulant, personne physique ou morale, est domiciliée. ​  La demande doit être formulée par le représentant légal de  l’entreprise et doit comporter les renseignements suivants :

    • nom et  prénom ou dénomination ;
    • raison sociale de l’entreprise ;
    •  adresse exacte ou siège social ;
    • caractéristiques techniques du véhicule à mettre en circulation ;
    • nature des marchandises à transporter ;
    •  itinéraires à desservir.
         
    La demande est accompagnée des pièces suivantes :

    • Pour les agriculteurs, d'une attestation précisant la situation et la  nature de l’exploitation agricole.
    • Pour les commerçants, industriels et entrepreneurs de bâtiment et  travaux publics :
      • d’une attestation d'inscription à la patente ;
      • d’une attestation d'inscription au registre du commerce ;
      • d’une attestation de déclaration du chiffre d'affaires précisant  l’activité exercée, délivrée par les services des impôts.Cette  attestation n’est pas exigée pour les entreprises nouvellement  créées;
      • d’une attestation justifiant la qualité d’exploitant forestier ou  minier, ou la disposition de dépôts, de locaux, ou d’unités  industrielles destinés à la vente ou à la fabrication de leurs propres  produits,  pour les commerçants et les industriels  ou d’une  attestation certifiant l’exercice d’une activité se rapportant aux travaux de construction et de génie civil, pour les entreprises de bâtiment et travaux publics.
     

    ​​​​​​​
    ​​​
    • LES SECTEURS