Connexion
  • 19 JUIN 2024

Région Béni Mellal-Khénifra

A+     A-

Tenue du séminaire international "concepts innovants d'exploitation routière pour une mobilité sûre et durable"

A+     A-
11.05.2023​Les travaux du séminaire international "concepts innovants d'exploitation routière pour une mobilité sûre et durable" se sont ouverts, jeudi 11 mai 2023 à Rabat, en présence de nombreux experts marocains et étrangers.

Organisé par le Ministère de l’Équipement et de l'Eau en partenariat avec l'Association marocaine permanente des congrès de la route (AMPCR) et l'Association Mondiale de la Route (PIARC), ce séminaire offre notamment l'occasion de se pencher sur les possibilités offertes par les nouvelles formes de mobilités dans l'exploitation des réseaux routiers, optimiser l'exploitation des performances routières grâce aux nouvelles technologies et à la digitalisation et partager les connaissances en exploitation des réseaux routiers.

Intervenant à cette occasion, le Ministre de l'Équipement et de l'Eau, M. Nizar Baraka, a indiqué dans une allocution lue en son nom par M. Mustapha Fares, Secrétaire Général du Ministère que l'organisation de ce colloque international offre un espace unique d'échanges sur les problèmes posés par la gestion des routes.

De même, il a évoqué le rôle central des infrastructures routières dans le développement du Maroc, soulignant que les routes sont le moyen de circulation des personnes et des biens le plus important au Maroc, avec une part de plus de 90% pour les personnes et de 75% pour le transport de marchandises, en plus de la contribution du transport terrestre au PIB avec un pourcentage allant jusqu'à 6%.

Le Maroc compte plus de 57.300 km de routes classées, dont 45.350 km de routes bitumées, d'une valeur estimée à 245 milliards de dirhams, a-t-il relevé, soulignant que selon le dernier rapport publié par le Forum économique mondial, le Maroc se classe premier au Maghreb et cinquième dans la région MENA en terme de qualité des infrastructures routières.

Selon M. Baraka, le thème de ce colloque s'inscrit parfaitement en accord avec les enjeux actuels caractérisés par une demande croissante de circulation des personnes et des marchandises et la nécessité de promouvoir les transports durables et de réduire les effets du réchauffement climatique, soulignant que les transports intelligents ont prouvé leur efficacité dans toutes les régions du monde, notamment en matière de sécurité routière et de réduction des embouteillages.

Pour sa part, Valentina Galasso, membre de l'Association Mondiale de la Route, a souligné que ce conclave international de trois jours, permettra aux 300 participants venus du Maroc et du monde entier de discuter d'un ensemble de sujets importants en relation avec le transport en vue d'un partage efficient des points de vue notamment sur les systèmes de transport intelligents.

Ce séminaire vise aussi à promouvoir la discussion et fournir un aperçu sur les initiatives mondiales relatives à l'avancement que connaît l'exploitation du réseau routier grâce à des nouveaux concepts notamment les systèmes de transport intelligents (STI).​