Connexion
  • 15 JUIL. 2024

   Infrastructures Routières

A+     A-

Travaux du Conseil d’Administration de l’Agence du Bassin Hydraulique de Sakia El Hamra et Oued Eddahab au titre des années 2022 et 2023.

A+     A-
20.11.2023Le Secrétaire Général du Ministère de l’Equipement et de l’Eau, Monsieur Mustapha FARES, a présidé aujourd’hui, au nom de Monsieur Nizar Baraka, le Ministre de l’Equipement et de l’Eau, les travaux du Conseil d’Administration de l’Agence du Bassin Hydraulique de Sakia El Hamra et Oued Eddahab au titre des années 2022 et 2023.

Cette rencontre s’est tenue en présence de Monsieur le Wali de la Région de Dakhla Oued Eddahab-Gouverneur de la Province d’Oued Eddahab, et de Monsieur le Gouverneur de la Province d’Aousserd et du Président de la Région de Dakhla Oued Eddahab, ainsi que des représentants et conseillers parlementaires. Elle a été consacrée à l’examen du bilan des actions de cette Agence de Bassin hydraulique au titre des années 2022 et 2023 et à la présentation, ainsi que la discussion de son budget et son programme au titre des années 2023 et 2024.

Intervenant lors de l’ouverture de cette rencontre, Monsieur le secrétaire Général du ministère de l’Equipement et de l’Eau a rappelé l’importance de l’eau et sa position stratégique dans tous les secteurs, surtout qu’elle est un pilier fondamental du développement socio-économique que connait notre pays. Dans cette optique, Monsieur le Secrétaire Général a affirmé que le gouvernement œuvre à tous les niveaux pour traiter la problématique de l'eau, tout en évoquant les Directives Royales contenues dans le discours de SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI, Que Dieu l'assiste, du 14 octobre 2022, prononcé à l'occasion de l'ouverture de la session parlementaire.

En outre, Monsieur le Secrétaire Général a présenté un aperçu sur les importantes réalisations du Royaume dans le domaine de l’eau, grâce l’adoption de la politique nationale de l’eau anticipative et dynamique. Une politique dont le lancement s'est appuyé sur la vision clairvoyante et perspicace de FEU SA MAJESTE LE ROI HASSAN II, et qui a été poursuivie avec dynamisme par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI, que Dieu l’assiste. Monsieur le Secrétaire Général a également indiqué que la mise en œuvre de cette politique a permis à notre pays de franchir les épisodes difficiles de sécheresse dans la plupart des bassins hydrauliques et d'assurer la continuité d'un approvisionnement satisfaisant en eau potable.

Dans ce même contexte, le Secrétaire Général du Ministère de l’Equipement et de l’Eau a déclaré que le ministère se penche actuellement sur la réalisation de l’étude d’actualisation de la Stratégie Nationale de l’Eau 2009, tout en tenant compte des évolutions des ressources en eau et leurs dernières données suite à l’impact des changements climatiques. Et d’ajouter que le ministère œuvre, aussi, à la révision et l’enrichissement du projet du plan national de l’eau à la lumière des orientations de la déclaration gouvernementale, et des recommandations du rapport du nouveau modèle de développement. De plus, Monsieur Mustapha FARES a affirmé que l’agence du bassin de Sakia El Hamra et Oued Eddahab a préparé le projet du plan directeur d’aménagement intégré des ressources en eau, conformément aux dispositions de la loi 36-15 relative à l’eau.

Par ailleurs, Monsieur Mustapha FARES a déclaré que durant l’année écoulée le bassin de de Sakia El Hamra et Oued Eddahab a été marqué par :

  • La poursuite des travaux de réaménagement du barrage Sakia El Hamra et Oued Eddahab, endommagé par les inondations de 2016. le taux de réalisation des travaux de ce projet a atteint 70% ;
  • Achèvement des travaux du projet de la station de dessalement de l’eau de mer au centre de Guerguerat, récemment inauguré à l'occasion du 48ème anniversaire de la Marche Verte ;
  • La poursuite de la réalisation du projet de la station de dessalement de l'eau de mer à Tarfaya, du projet d’extension de la station de dessalement de l'eau de mer à Laayoune, et du projet de la station de dessalement d'eau de mer au centre Amgriou ;
  • La poursuite de la réalisation des travaux du projet intégré de dessalement de l'eau de mer dans la ville de Dakhla ;
  • La poursuite de l'exploration des eaux souterraines à travers la réalisation des forages d'exploration, afin d’assurer l’approvisionnement en eau potable ;
  • La réalisation d’un bon nombre d'études, comme celles relatives aux contrats de gestion participative des ressources en eau souterraines et au réseau de suivi quantitatif à distance des nappes souterraines ...

Poursuivant son allocution, Monsieur Mustapha FARES a expliqué que le bassin de Sakia El Hamra et Oued Eddahab a connu durant l'année hydrologique 2021-2022 un déficit significatif au niveau des précipitations de l’ordre de 43%, ce qui a impacté négativement le niveau des nappes souterraines. Et d’ajouter que ce déficit au niveau des précipitations a persisté durant l’année hydrologique 2022-2023, pour atteindre 46% par rapport à la moyenne annuelle.

Ainsi, afin d’anticiper les conséquences de cette situation, Monsieur le Secrétaire Général a souligné que le gouvernement se penche sur la mise en œuvre de nombreux projets structurants au niveau du bassin de Sakia El Hamra et Oued Eddahab. Il s’agit notamment de la programmation de la réalisation des projets suivants :

  • L’extension de la station de dessalement de l’eau de mer de Tarfaya et de la station de déminéralisation des eaux saumâtres d’El Ouattia et de Tan Tan;
  • La poursuite des efforts dans le domaine de l'exploration des nappes souterraines et l’équipement de forages afin de mobiliser des ressources en eau supplémentaires et leur mobilisation pour répondre au déficit hydrique conjoncturel notamment dans les zones rurales ; 
  • La réalisation des petits barrages et lacs collinaires selon les propositions des comités régionaux présidés par Messieurs les Walis ;
  • La réalisation des projets de réutilisation des eaux usées traitées des villes de Dakhla et Laâyoune pour l’arrosage des espaces verts afin de réduire la pression sur les eaux conventionnelles.

Par ailleurs, dans le cadre de la poursuite de la gestion rationnelle des eaux souterraines et leur préservation de la surexploitation, afin d’assurer leur durabilité, le Secrétaire Général du ministère de l'Equipement et de l'Eau a salué l'élaboration du contrat de gestion participative des ressources en eau pour la nappe de Dakhla, par l'agence du bassin en coordination avec toutes les parties prenantes et les services concernés. Dans ce même contexte, un contrat de gestion participative de la nappe de Foum El Oued, dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, est en cours d'élaboration.

En fin, il est à noter que lors de ce conseil d'administration, le Plan d’Aménagement Intégré des Ressources en Eau de bassin de Sakia El Hamra et Oued Eddahab a été adopté. En outre, neuf projets de conventions de partenariat et de coopération dans le domaine de l’eau, ont été approuvés.  Ces conventions concernent, notamment, le développement de l’offre en eau, la mobilisation des ressources en eau, le traitement des eaux usées, la protection contre les inondations, la météorologie, ainsi que le partenariat avec des établissements universitaires.